Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

26 juin 2021

Jason Joly - jjoly@lexismedia.ca

Deux nouveaux outils pour soutenir les endeuillés par suicide

Centre de prévention du suicide de Lanaudière

Outils

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Lors d’une conférence de presse virtuelle, des membres du Centre de prévention du suicide de Lanaudière et d’autres intervenants ont pris la parole pour présenter deux outils d’aide aux endeuillés par suicide.

Le Centre de prévention du suicide de Lanaudière a annoncé, lors d’une conférence de presse le 22 juin, que deux outils allaient être mis à la disposition des personnes endeuillées par suicide. Il s’agit du groupe Facebook Réseau lanaudois des endeuillés par suicide – Pour ceux qui restent et du Passeport soutenir le deuil par suicide

Pour fêter ses 21 ans de services auprès de la population, le Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL), avec l’aide de plusieurs personnes touchées directement ou indirectement par le deuil par suicide, a créé de nouveaux outils pour les personnes endeuillées et leur entourage.  

Du soutien « pour ceux qui restent » 

Le premier outil a été mis en ligne récemment, mais son histoire remonte à loin. Selon Joyce Lawless, directrice du CPSL, l’organisme a mis en place, en 2001-2002, un groupe pour les adultes endeuillés. Toutefois, pour faire partie de ce groupe, les participants devaient répondre à plusieurs critères. Par la suite, en 2010-2011, des rencontres étaient organisées pour permettre aux participants de partager leur expérience. Des intervenants accompagnaient également les membres des groupes puisque plusieurs pouvaient être émotionnellement vulnérables. 

Puis, le groupe Facebook a été créé par des membres, dont Benoît Desmarteau et sa conjointe. M. Desmarteau résume le groupe comme un outil permettant aux personnes dans le besoin « d’échanger, de se soutenir mutuellement et de réseauter avec d’autres endeuillés par suicide ». Le groupe n’organise pas que des discussions, mais aussi des activités pour réunir tous ses membres. La première activité a été un brunch le 23 novembre 2019, soit la Journée internationale des endeuillés par suicide. Ensuite, le 10 septembre, pour célébrer la Journée mondiale de la prévention du suicide, une soirée autour d’un feu de camp a été planifiée.  

Le groupe réunit maintenant une quarantaine de membres qui apprécient ces rencontres puisqu’elles permettent de briser l’isolement des personnes endeuillées. Le groupe Facebook est tout de même soumis à une surveillance pour s’assurer que des commentaires haineux ou des informations confidentielles sur le CPSL ne soient divulgués. 

Un guide pour outiller l’entourage 

Le Passeport soutenir le deuil par suicide a, quant à lui, été imaginé par des finissants en technique d’éducation spécialisée au Cégep à Joliette. Son utilité première est « d’améliorer la communication entre les endeuillés et leur entourage », déclare Joyce Lawless. L’équipe d’étudiants a entamé une collecte de données approfondies avant d’émettre ce guide.  

Thierry Goulet-Forgues, membre de l’équipe d’étudiants, énonce que cet outil a plusieurs objectifs tels que « favoriser une communication significative entre l’entourage de la personne endeuillée par suicide et celle-ci, permettre à l‘entourage de mieux comprendre le vécu et les besoins des personnes endeuillées, permettre un accompagnement bienveillant envers l’endeuillé et outiller les membres de l’entourage ». 

Ce passeport de 20 pages présente des définitions, des anecdotes, des conseils de discussions, d’actions et même d’inactions. M. Goulet-Forgues explique : « C’est difficile de nommer ce dont on a besoin, mais les gens savent ce qu’ils ne veulent pas entendre. Des fois, on pense qu’on doit absolument dire quelque chose, mais le silence et la présence peuvent suffire. » 

Le Passeport soutenir le deuil par suicide est disponible sur le site du CPSL pour toute personne qui en a besoin. Il est également possible de se procurer un exemplaire papier en appelant au 1 866 APPELLE (1 866 277-3553). 

Pour ce qui est du groupe Facebook, les intéressés peuvent se rendre sur la page Réseau lanaudois des endeuillés par suicide - Pour ceux qui restent. Pour rejoindre le groupe, la personne ne devra répondre qu’à trois questions d’admission avant. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média