Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 juillet 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Repentigny confirme la construction du mur antibruit

Une première au Canada : une autopatrouille 100 % électrique

Mur anti-bruit Repentigny

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

L’écran acoustique – ou mur antibruit – est maintenant à l’étape de l’octroi du contrat pour la réalisation des travaux.

C’était comme un petit jour de fête lors de la dernière séance du conseil municipal de Repentigny. En effet, après 15 mois tenue en l’absence de public, en raison de la COVID-19, la séance du 13 juillet s’est déroulée en présentiel devant 57 personnes tout en respectant les règles sanitaires permises par le gouvernement du Québec.

La Ville de Repentigny a octroyé le contrat pour la construction d’un premier tronçon de l’écran acoustique qui sera érigé le long de l’autoroute 40, en direction Est. Une aide financière pour un organisme communautaire d’ici a aussi été confirmée au cours de cette séance, ainsi que l’octroi d’un contrat pour une autopatrouille électrique et un prolongement des pistes cyclables.

L’écran acoustique – ou mur antibruit – est maintenant à l’étape de l’octroi du contrat pour la réalisation des travaux. Ce dernier a été octroyé à L.A. Hébert ltée, pour la somme de 8 993 756,36 $. Ce montant inclut également les coûts supplémentaires reliés notamment aux travaux d’excavation, de remplissage et d’installations de pieux, qui devront être effectués pour assurer la solidité des fondations, compte tenu des caractéristiques du sol où sera érigé le mur antibruit.

 

Ainsi, dès août, la première phase du projet sera entamée du côté sud de l’autoroute 40, entre le boulevard Larochelle et le centre commercial Les Galeries Rive-Nord, là où le niveau sonore est le plus élevé, selon les études acoustiques réalisées antérieurement. Haut de 5,2 mètres, l’écran acoustique sera composé de deux rangées pleines de panneaux de béton armé absorbant, surplombées par des panneaux d’acryliques colorés et translucides. Le conseiller Jean Langlois du Parti démocratique Repentigny-Le Gardeur (PDRL) a demandé le vote sur ce point. Tous les conseillers ont voté pour le projet, et M. Langlois a voté contre.

 

Le conseil municipal a aussi donné son appui à l’octroi d’une aide financière de 110 520 $ à l’organisme Regard en Elle dans le cadre du programme AccèsLogis Québec, et ce, sous la forme d’une subvention de la Société d’habitation du Québec.

 

Rappelons que la Ville de Repentigny avait appuyé le projet de Maison Deuxième Étape qui visait à offrir huit unités de logement aux femmes en situation de violence. Ce projet a officiellement vu le jour au printemps 2020. Le montant versé à l’organisme viendra ainsi soutenir ce dernier dans la réalisation de sa mission première et lui permettra plus particulièrement de continuer à pouvoir donner accès à des logements de qualité et abordables à sa clientèle.

 

Davantage de kilomètres pour les cyclistes

 

Traduisant les besoins exprimés par les citoyens, souhaitant contribuer à un milieu de vie sain pour la communauté et s’appuyant sur le Plan directeur de transport actif, le conseil municipal a également décerné un contrat pour le prolongement de la piste cyclable sur le boulevard Brien, entre la rue Marquis et le boulevard de l’Assomption.

 

Il a aussi été permis d’apprendre qu’un véhicule 100 % électrique pour le Service de police, une première au Canada, sera disponible dans les prochains mois. Cette autopatrouille électrique du Service de police est un modèle Mach-E de Ford, dont le contrat a été octroyé à Les systèmes Cyberkar inc., disposant de l’expertise requise pour ce genre de véhicule, tout en répondant aux exigences de sécurité et d’ergonomie.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média