Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 août 2021

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Reprise du conseil

Début des activités en présentiel en septembre

Normand Grenier

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

La séance du conseil de Charlemagne sera de retour en présentiel au mois de septembre prochain.

:Les membres du conseil municipal de Charlemagne se sont réunis encore une fois à huis clos pour discuter de divers dossiers, et les élus se sont conformés aux règles sanitaires imposées par la Santé publique.

Bonne nouvelle, à compter de la séance du mois de septembre prochain les gens pourront assister à nouveau aux délibérations dans le cadre du conseil municipal. C’est du moins ce que le maire de Charlemagne, Normand Grenier, a déclaré au journal Hebdo Rive Nord: «À partir du mois prochain, si tout va bien, on va revenir à la normale avec une séance en présentiel. Je pense que ça va faire du bien à tout le monde.».

 

Dans un premier temps, le conseil a planché sur un dossier d’embauche. C’est ainsi que la Ville engage Catherine Castonguay à titre d’adjointe administrative/perception. Les conditions de travail et la période de probation sont celles prévues dans la convention collective des employés cols blancs en vigueur. La date de début d’emploi est le 3 août.

Publicité

Défiler pour continuer

 

Les élus se sont ensuite prononcés sur une autorisation à la direction générale de déposer une demande d’aide financière auprès du ministère des Affaires municipales et de l’habitation (MAMH). La Ville de Charlemagne valide les avenues de financement dans la réalisation d’un projet d’agrandissement de ses installations étant donné que le MAMH dispose de programmes d’aide financière pour soutenir les villes et municipalités dans la réalisation de leurs projets. Il a été résolu que la direction générale soit autorisée, au nom de la Ville, de déposer une demande d’aide financière au MAMH.

 

Les membres du conseil ont ensuite abordé le dossier de dérogations mineures, la première étant que les élus approuvent le plan d’implantation et d’intégration architecturale, relatif au remplacement du balcon situé sur le côté droit du bâtiment principal situé au 120, rue Notre-Dame, et ce, conditionnellement à ce que la structure soit teinte de couleur noire, afin de favoriser son harmonisation avec l’escalier existant.

 

Dans le cas de la deuxième dérogation, le conseil municipal approuve le plan d’implantation et d’intégration architecturale, relatif au remplacement du revêtement de la toiture du bâtiment principal, tel que présenté par le demandeur, situé au 13, rue Notre-Dame.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média