Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

09 août 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

La SQ met en garde la population contre la consommation d’alcool en mer

Campagne de sensibilisation

Vacances de la construction

©Photo gracieuseté – Sûreté du Québec - Hebdo Rive Nord

Sensibilisation aux dangers de la consommation d'alcool en mer.

Dans le cadre de l’Opération Alcool Zéro (Dry Water), les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), en partenariat avec l’Association maritime du Québec (AMQ) et le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN), ont augmenté leurs interventions sur les divers plans d’eau du Québec entre le 30 juillet et le 1er août dernier.

De nombreux patrouilleurs nautiques installés près des plans d’eau pour assurer la sécurité sont intervenus auprès de plusieurs plaisanciers en infraction. Ils ont principalement ciblé la capacité de conduite affaiblie, que ce soit par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux. Ces interventions accentuées lors de l’Opération Alcool Zéro ont permis d’intercepter plus de 190 embarcations. En plus de procéder à 10 arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies, les patrouilleurs nautiques de la SQ ont signifié 11 constats d’infraction.

Naviguer avec toutes ces capacités

Même s’il n’est pas interdit au Québec de consommer de l’alcool à bord d’une embarcation nautique (même s’il s’agit d’un bateau à moteur), les plaisanciers qui consomment de l’alcool augmentent les risques de décès ou de blessures pour eux-mêmes et pour leurs passagers en plus de s’exposer aux sanctions prévues par le Code criminel. La consommation d’alcool représente 40 % des causes d’incidents impliquant une embarcation nautique, selon le CCSN. Pour le bien de leur sécurité, les plaisanciers sont invités à éviter toute consommation d’alcool à bord d’une embarcation puisque certains facteurs (ex. : le soleil, le vent, les mouvements d’un bateau soumis aux effets des vagues, etc.) peuvent intensifier les effets de l’alcool lorsqu’on est sur l’eau. Cette consommation peut ainsi engendrer des distractions pour les conducteurs d’embarcations nautiques et mener à des noyades.

L’Opération Alcool Zéro a pour but de réduire le nombre de collisions reliées à la consommation d’alcool sur l’eau afin que la navigation y soit plus sécuritaire et agréable.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média