Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

10 août 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le passeport vaccinal sera déployé le 1er septembre

Hausse des cas et prédominance du variant

Christian Dubé

©Photo Capture d'écran

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé l’entrée en vigueur du passeport vaccinal le 1er septembre.

Lors d’un point de presse le 10 août, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point sur la situation épidémiologique au Québec.

« Malheureusement, le virus ne prend pas de vacances et on doit se préparer pour la rentrée. On le voit, avec la hausse des cas et particulièrement aujourd’hui avec la hausse des hospitalisations, il faut suivre la situation de près. »

Le ministre de la Santé a d’ailleurs annoncé la reprise des points de presse hebdomadaires.

En plus de la hausse des cas, le ministre a souligné que le variant Delta était de plus en plus présent.

« La quatrième vague est inévitable au Québec. Malgré tout le travail réalisé au cours des derniers mois, le Québec ne pourra y échapper avec la prédominance du variant Delta. Mais on souhaite minimiser les impacts et les décès. »

Le ministre a insisté sur l’importance de continuer à se faire vacciner afin d’éviter d’être sévèrement malade en cas d’une infection à la Covid-19.

En date du 10 août, 84 % de la population éligible a reçu une première dose de vaccin. Si le Québec atteint 84 % de la population vaccinée avec deux doses, ce qui est l’objectif, il fera partie des endroits où les taux de vaccination sont les plus élevés.

Passeport vaccinal

Afin d’éviter un reconfinement comme lors des vagues précédentes, le gouvernement utilisera un passeport vaccinal.

« Étant donné l’augmentation des cas et du variant, ainsi que la rentrée, les conditions sont réunies pour déployer le passeport vaccinal. »

Les choses seront faites graduellement au cours des prochaines semaines, avant la rentrée.

« La mise en place du passeport sera faite de façon organisée et cohérente. »

À compter du 1er septembre, l’accès aux événements publics à fort achalandage (festivals) et aux activités non essentielles à haut taux de socialisation (bars, restaurants, salles d’entraînement) sera restreint aux personnes doublement vaccinées.

Pour le moment, le passeport vaccinal ne s’appliquera pas aux commerces de détail.

Dès les prochaines semaines, des projets pilotes seront déployés afin de tester l’application en collaboration avec des restaurants et des gyms. Des tests seront notamment fait au restaurant La Cage - Brasserie sportive de Lebourgneuf, à Québec et un autre aura lieu au gym Éconofitness Vimont à Laval.

L’application sera totalement gratuite et pourra être téléchargée via les plateformes habituelles. La preuve vaccinale papier pourra aussi être utilisée.

« On veut mettre en place un outil qui sera efficace et simple d’utilisation. La prochaine étape, c’est que tous ceux qui en auront besoin puissent obtenir leur code QR et il existe un soutien téléphonique. »

« On suit la situation épidémiologique de très près et on fait les choses dans l’ordre. On profite des prochaines semaines pour finaliser l’aspect technique pour un déploiement le 1er septembre », a conclu le ministre.

Faits saillants : 

  • La participation aux projets pilotes des prochaines semaines est volontaire. Aucune personne ne se verra refuser l'accès à ces commerces.
  • Rappelons que le passeport vaccinal sera un outil officiel et gratuit attestant qu'une personne est bien protégée contre la COVID-19.
  • Il permettra aux personnes adéquatement protégées d'accéder à des lieux où sont pratiquées des activités non essentielles. Sur recommandation des autorités de santé publique, ces lieux pourraient inclure entre autres les gyms, les bars et des activités comme les sports d'équipe ou de contact. Le passeport ne sera pas exigé pour accéder à des services essentiels. De plus, il exclut les commerces de détail.
  • Des travaux sont à prévoir afin d'offrir aux personnes des autres provinces et de l'étranger ayant reçu des vaccins reconnus par les autorités internationales compétentes la possibilité d'accéder à ces lieux.
  • Des travaux sont prévus afin d'intégrer, dans la preuve de vaccination, l'ensemble des situations possibles pour qu'une personne soit considérée comme adéquatement protégée, incluant le fait d'avoir fait la maladie ou de présenter des contre-indications à la vaccination reconnues.
  • Le choix de la date du 1er septembre pour l'entrée en vigueur de la mesure vise à donner la possibilité à toute la population de se prévaloir des deux doses de vaccin nécessaires.
  • Il est également à noter que depuis lundi, le fait d'avoir eu un résultat positif à un test de COVID-19 a été ajouté à la preuve vaccinale. Les citoyens seront bien informés : s'ils ont eu un tel résultat suivi par un vaccin, une notification leur sera envoyée.

Commentaires

10 août 2021

johanne grenier

Je n'ai pas de tél.cellulaire, donc pensez au personne agées : un passeport papier avec le code QR et coordonées devrait etre accepté. merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média