Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

11 août 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Des élections? Le moment est mal choisi selon le Bloc Québécois

Le parti somme Justin Trudeau de s’attaquer à la sortie de crise

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Luc Thériault se prononce sur le bilan du Bloc Québécois et sur la tenue probable d’une élection fédérale cet automne.

Le député fédéral de Montcalm, Luc Thériault, assistait au caucus élargi du Bloc Québecois, le dimanche 8 août à Shawinigan. Lors de cette rencontre, le chef du parti, Yves-François Blanchet, s’est adressé à ses troupes afin de dresser le bilan de la formation politique. Le chef a aussi tenu à mettre en garde Justin Trudeau quant à son désir persistant de déclencher une élection.

Yves-François Blanchet souligne d’entrée de jeu que le moment est mal choisi pour tenir une élection alors que la situation sanitaire est encore fragile en raison du variant Delta. « Il serait beaucoup plus avisé que la Chambre des communes puisse reprendre ses travaux à l’automne et aller de l’avant pour adopter et bonifier des projets de loi importants pour le Québec, notamment celui sur la gestion de l’offre, l’augmentation des pensions de vieillesse à 110$ par mois dès 65 ans, le rehaussement des semaines de prestations d’assurance-emploi pour les gens atteints de maladie grave et le projet de loi C-10 sur la radiodiffusion que les sénateurs retardent », a-t-il dit.

À l’heure des bilans, le Bloc Québécois se félicite d’avoir, par sa forte présence à Ottawa, réussi à améliorer les mesures de gestion de la pandémie, soutenu les producteurs sous gestion de l’offre et l’économie des régions. Le chef a également souligné les gains de sa formation politique en matière de protection de la langue française.

« Les libéraux ont bafoué la démocratie parlementaire en ignorant le résultat du vote sur notre motion qui haussait la pension de vieillesse à 110$ par mois pour les 65 ans et plus. Nous avons aussi obtenu la majorité parlementaire pour notre projet de loi Émilie Sansfaçon quant à la nécessité de faire passer les prestations d’assurance-emploi en cas de maladie grave à 50 semaines. Ces deux combats-là, nous ne les abandonnerons jamais », a pour sa part commenté Luc Thériault.

Important enjeu dans la région, le député de Montcalm a mis en lumière le travail réalisé par son équipe pour appuyer les producteurs agricoles tant sur le plan de la gestion de l’offre que sur le transfert des entreprises agricoles à la relève et l’enjeu de la main-d’œuvre étrangère.

« Le gouvernement Trudeau dit une chose et fait le contraire. Il dit appuyer nos projets de loi, mais revient sur sa parole. S’il déclenche des élections, je souhaite que le Québec parle d’une seule voix avec le Bloc Québécois pour passer un message clair à Justin Trudeau » conclu Luc Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média