Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

24 août 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Luc Thériault lance officiellement sa campagne

Élections fédérales 2021

Luc Thériault

©Photo Stéphane Fortier

Le candidat du Bloc Québécois dans la circonscription de Montcalm, Luc Thériault, a lancé sa campagne entouré de quelques-uns de ses partisans.

Le député sortant de la circonscription de Montcalm, représentant le Bloc Québécois, Luc Thériault, a lancé sa campagne devant plusieurs de ses partisans à la brasserie artisanale L’Albatros de Mascouche le 19 août dernier. 

Rappelons que M. Thériault avait d’abord été élu en 2015, puis réélu en 2019, toujours dans Montcalm. Il est donc sur les rangs pour un troisième scrutin cette année.

L’aspect rural de Montcalm avait séduit l’élu dès le début. « Le côté agricole de Montcalm est rapidement venu me chercher », mentionne d’abord le candidat du Bloc, qui, ayant du sang acadien dans les veines, se sent proche de ce que l’on définit comme la Nouvelle-Acadie dans la région.

Lors de son discours, Luc Thériault, outre les remerciements d’usage destinés à son équipe de bénévoles, s’en est pris à Justin Trudeau, qui a déclenché une élection dont on se serait bien passé, dit-il, et à Erin O’Toole, chef des conservateurs, qui n’en est pas à une incohérence près dans ses propos, selon lui. « Il se dit pro-choix, mais quand vient le temps de voter pour un projet de loi sur l’aide à mourir, il vote non. Pourtant, cela aussi constitue un choix », se plaît à comparer le député sortant.   

Publicité

Défiler pour continuer

Encore minoritaire

Ce que Luc Thériault souhaite, c’est de retrouver encore un gouvernement minoritaire à Ottawa, ce qui confère toujours au Québec une meilleure position pour négocier. « On est d’attaque pour empêcher Justin Trudeau d’obtenir un gouvernement majoritaire. Le Bloc à Ottawa, c’est une voix forte pour le Québec, une voix sans complaisance, sans compromis, une voix qui vient d’un parti toujours cohérent avec ses idées », affirme le candidat du Bloc.

À ceux qui croient que voter pour le Bloc est un vote perdu et que le parti n’a aucun pouvoir, Luc Thériault répond par une plusieurs arguments allant à l’encontre d’une telle affirmation. « Près de 15 M$ ont été investis dans Montcalm depuis 2019 », donne-t-il en exemple.

M. Thériault et le Bloc Québécois veulent continuer de travailler sur plusieurs dossiers au cours d’un prochain mandat. « Parmi nos priorités, nous voulons améliorer les conditions de vie de nos aînés, il y a un rattrapage à faire de ce côté. Nous continuerons de lutter pour le respect de la gestion de l’offre et les transferts en santé qui permettront de remettre sur pied notre propre système de santé. Je vais poursuivre mes efforts pour mettre de l’avant l’aide médicale à mourir et obtenir les 50 semaines de prestations pour les maladies graves », énumère le candidat.

Pour lui, il est clair que l’objectif du Bloc est d’obtenir la majorité au Québec. « Les Québécois veulent être entendus et avec le meilleur chef en la personne d’Yves-François Blanchet, nous réussirons », de conclure le candidat du Bloc Québécois dans Montcalm.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média