Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

25 août 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Le PCC propose un contrat aux Québécois

Élections fédérales 2021

4121conservateurs1

©Courtoisie

Gisèle DesRoches, candidate conservatrice dans Montcalm.

Le chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, a fait l’annonce d’un contrat qu’il entend conclure avec le Québec s’il est élu à la tête du gouvernement fédéral. Un contrat que compte bien défendre la candidate Gisèle DesRoches dans Montcalm.

Ce contrat a pour objectif « de relancer l’économie, de développer les régions et de défendre les intérêts de la nation québécoise », laisse savoir le parti dans un communiqué de presse. Dans les 100 premiers jours d’un gouvernement conservateur, plusieurs actions seront mises en place pour donner au Québec les pouvoirs d’une nation, promet-on.

« Après six ans de gouvernement centralisateur et brouillon de Justin Trudeau, le Québec a besoin de changement. On va travailler ensemble pour le remplacer, déclare la candidate conservatrice. Les Québécois méritent un gouvernement fédéral qui les écoute, et qui les respecte. C’est plus qu’une promesse, c’est un contrat. Je m’engage également auprès de mes électeurs à mener à bien ces engagements si les Canadiens confient aux conservateurs la gestion de l’État fédéral. »

En plus des objectifs mentionnés plus haut, M. O’Toole assure que « les nationalistes québécois seront bien représentés à la table des décisions à Ottawa, avec un gouvernement qui va toujours respecter les droits de la personne, incluant le droit des femmes de choisir pour elles-mêmes ».

Publicité

Défiler pour continuer

Plus concrètement, le PCC suggère d’augmenter les pouvoirs du Québec en matière d’immigration; de s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre; de préserver l’histoire et le patrimoine bâti du Québec; de travailler avec le Québec pour appliquer la loi 101 aux entreprises à charte fédérale; de respecter le droit du Québec de passer ses propres lois pour protéger sa langue et sa culture; de négocier l’établissement d’un rapport d’impôt unique et de maintenir les emplois aux bureaux fédéraux de Jonquière et Shawinigan; de garantir des transferts en santé prévisibles, stables et sans condition; d’assurer l’intégrité et de lutter contre la corruption libérale; de ne pas augmenter les taxes et les impôts; et d’instaurer un fédéralisme de partenariat.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média