Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

06 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Élections fédérales 2021 : l'UPA demande la création d'un programme Agri-vert

Soutenir une agriculture plus verte

Ferme_moisson

©Patrick Rodrigue - Hebdo Rive Nord

L’importance de soutenir une agriculture plus verte.

Dans le cadre des élections fédérales 2021, l’Union des producteurs agricoles (UPA) demande au futur gouvernement d’augmenter les budgets consacrés à l’environnement, par exemple à travers la création d’un nouveau programme Agri-vert.

L'UPA propose la mise en place d'un nouveau programme Agri-vert visant à rémunérer les producteurs qui respecteront les exigences environnementales ou qui adopteront des pratiques inhérentes à l'agriculture durable. La rétribution serait assurée par des paiements directs annuels versés aux agriculteurs en mesure de démontrer qu'ils satisfont aux exigences environnementales du programme.

« Les agriculteurs sont depuis toujours des acteurs de changement en ce qui concerne l'agroenvironnement. Des investissements publics supplémentaires en matière de recherche et d'innovation, d'adaptation des entreprises et au chapitre de la production biologique, comparables à leurs principaux compétiteurs internationaux, leur permettraient d'accélérer la transition écologique souhaitée par les consommateurs. » - Marcel Groleau, président général de l’UPA

Selon M. Groleau, le soutien du gouvernement canadien en agroenvironnement est nécessaire pour assurer la pérennité de l’agriculture verte, qui est très dispendieuse mais non moins essentielle, concurrencer les entreprises internationales et répondre aux attentes et aux besoins de la population et des agriculteurs en matière d’environnement dans le domaine de l’agriculture.

Soutenir l’agriculture verte

25 % du soutien aux agriculteurs américains prend la forme d'une aide directe aux initiatives agroenvironnementales (environ 1 % de leurs recettes monétaires agricoles). Afin d’obtenir un soutien agroenvironnemental équivalent aux producteurs américains, un investissement additionnel de 700 à 800 M$ par année serait requis.

L'UPA demande également au prochain gouvernement de bonifier son soutien au secteur biologique. Le Canada est le 5e marché biologique en importance dans le monde, mais l'augmentation constante de la production n'arrive pas à combler la demande, autant sur le marché national qu'international.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média