Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

07 septembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Santé et services sociaux : vaccination obligatoire à compter du 15 octobre

Les hospitalisations liées à la Covid-19 en hausse

François Legault

©Photo gracieuseté - Émilie Nadeau - Hebdo Rive Nord

Le premier ministre François Legault.

Lors d’un bilan de la situation en lien avec la Covid-19 au Québec le 7 septembre, le premier ministre François Legault a déclaré : « J’aurais aimé vous parler d’éducation ou d’économie, mais je dois malheureusement encore parler de pandémie, parce qu’on ne peut parler de projets tant que la quatrième vague n’est pas contrôlée. »

Le premier ministre a mentionné qu’il est fier du peuple québécois et du fait que 87 % de la population ait accepté d’aller chercher au moins une dose de vaccin.

« Toutefois, avec le fait que le variant Delta est plus contagieux, même si seulement 13 % de la population n’est pas vacciné, les hospitalisations sont en hausse. Les personnes doublement vaccinées ont 30 fois moins de chance d’être hospitalisées en raison de la Covid. »

M. Legault a souligné que les hospitalisations sont en hausse et que les experts de la santé publique prévoient que les données continueront d’augmenter.

Publicité

Défiler pour continuer

« Ça continue d’augmenter, il y a un mois, on avait 55 hospitalisations et aujourd’hui, c’est 171, c’est cinq fois plus. »

La situation est difficile dans les hôpitaux, notamment avec la pénurie d’infirmières.

« On est en train de regarder ce qu’on peut faire, on est en train de retourner chaque pierre pour ramener plus d’infirmières dans le réseau public. »

M. Legault a ajouté que le réseau allait devoir s’adapter, parce qu’il faudrait apprendre à vivre avec le virus, apprendre à vivre avec un certain risque et accepter que des personnes soient hospitalisées en raison de la Covid-19.

« On veut continuer à soigner les personnes qui ont d’autres maladies, mais on vient ajouter les patients Covid. Il va falloir organiser le travail différemment et le Fédéral doit augmenter ses transferts en santé. On a besoin de plus d’autonomie. »

Le premier ministre a confirmé que les mesures sanitaires en place sont là pour un certain temps.

Le premier ministre a demandé aux gens vaccinés d’essayer de convaincre chacun une personne non vaccinée d’aller chercher une dose. « 13 % de gens non vaccinés, ce sont des milliers de personnes et on ne peut pas se permettre que des milliers de personnes se ramassent dans nos hôpitaux. Ce n’est pas le temps de se chicaner, c’est le temps de se serrer les coudes. »

Vaccination obligatoire

À compter du 15 octobre, tous les intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, qu'ils soient en contact avec des patients ou non, devront être vaccinés, tant au public qu’au privé.

« On ne peut pas accepter que des travailleurs mettent des personnes vulnérables à risque », a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Les employés non vaccinés seront suspendus sans solde à compter du 15 octobre. « Il ne vous reste que quelques jours pour vous faire vacciner et obtenir vos deux doses à temps si vous ne voulez pas être suspendus. »

Ceux qui visitent un patient et les proches aidants devront aussi présenter le passeport vaccinal pour accéder aux établissements de santé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média