Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

09 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Le Club des petits déjeuners demande l’aide des Canadiens pour la rentrée scolaire

Nourrir la réussite

Club des petits déjeuners

©Photo TC Media - Archives - Hebdo Rive Nord

Soutenir le Club des petits déjeuners c’est soutenir la réussite scolaire.

Le Club des petits déjeuners lance sa campagne de la rentrée scolaire et fait appel à la générosité de ses partenaires et des Canadiens afin de pouvoir continuer à soutenir les enfants qui ont eu recours au programme de petits déjeuners dans la dernière année.

Le Club soutient actuellement plus de 490 programmes et rejoint 69 383 enfants chaque jour dans la province. Ceci représente une augmentation de 69 % de la fréquentation dans les programmes de petits déjeuners par rapport à l’année précédente. Avec la pandémie, plus de jeunes sont à risque de se présenter à l’école le ventre vide, un fait que l’on peut constater par la hausse des fréquentations des programmes.

Dans le cadre de la campagne de la rentrée scolaire, le Club a conçu des chandails en édition limitée pour amasser des fonds supplémentaires. Une boutique éphémère en ligne sera lancée le 8 septembre dès 10 h, avec un nombre limité de chandails à vendre. Tous les profits serviront à aider les enfants à bien débuter leur journée à l’école le ventre plein.

En plus d’effectuer un achat dans la boutique en ligne, il existe d’autres moyens de contribuer à cette campagne :

Publicité

Défiler pour continuer

La mission du club

Le Club des petits déjeuners travaille à sensibiliser le public et à amasser des dons pour pouvoir offrir des programmes de petits déjeuners de façon innovante et collaborative, quelle que soit la forme que la rentrée scolaire prend dans chaque province. Selon des données récentes, près de 2 millions d’enfants risquent de commencer leur journée par la faim. Cela signifie ainsi qu’un enfant sur trois est susceptible d’arriver à l’école le ventre vide chaque matin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média