Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

16 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Près de 510 millions de dollars pour la réussite et la santé mentale des étudiants

Soutien à la communauté étudiante collégiale et universitaire

Ressentir

©gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Un investissement important pour soutenir la santé mentale des communautés étudiantes collégiales et universitaires.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a présenté les mesures mises en place par le gouvernement pour soutenir et stimuler la communauté étudiante des collèges et universités du Québec à long terme. Deux plans d’action seront déployés dès cet automne pour améliorer la réussite et la santé mentale des étudiants. 

Le Plan d’action pour la réussite en enseignement supérieur s’accompagne d’investissements de 450 millions de dollars sur cinq ans. Il vise à soutenir l’enseignement collégial public et le privé subventionné ainsi que l’enseignement universitaire en mettant en place des mesures qui favorisent l’accès à l’enseignement supérieur et la persévérance des étudiants dans leurs études, leur diplomation et leur insertion socioprofessionnelle.

Le Plan d’action est articulé autour de quatre axes d’intervention :

  • L’accessibilité à l’enseignement supérieur ;
  • Les transitions interordres et intercycles ;
  • Les initiatives en matière de persévérance et de réussite répondant aux besoins de la communauté étudiante ;
  • La consolidation et le transfert des connaissances en matière de réussite.

19 mesures sont regroupées sous ces axes d’intervention. Elles touchent :

  • La promotion et la valorisation des études supérieures ;
  • L’amélioration de l’accueil et de l’intégration des étudiants ;
  • Le soutien à la diversité des parcours ;
  • L’amélioration des transitions ;
  • Le soutien au perfectionnement professionnel des enseignants et professeurs ;
  • L’embauche de nouvelles ressources ;
  • La mise en place d’initiatives locales favorisant la réussite des étudiants ;
  • Le soutien à la recherche et le partage d’expertise portant sur la réussite ;
  • Etc.

Ces mesures auront également comme objectif de répondre à l’enjeu de la maîtrise du français.

Le Plan d’action vise à hausser le niveau de scolarité de la population québécoise. L’objectif est de rehausser de 1,5 % la proportion de Québécois âgés de 25 à 64 ans détenant un diplôme collégial ou universitaire, dès 2022–2023.

Plan d’action sur la santé mentale étudiante en enseignement supérieur

Le gouvernement provincial déploiera cet automne son Plan d’action sur la santé mentale étudiante en enseignement supérieur, qui permettra d’embaucher encore plus de ressources et de déployer des outils et des programmes en santé mentale.

Au printemps 2021, la ministre McCann avait dévoilé les grands axes du Plan, doté d’une enveloppe budgétaire de près de 60 millions de dollars sur cinq ans :

  • Une concertation nationale pour contribuer à un changement de culture en matière de santé mentale partout au Québec ;
  • Des campus favorables à une santé mentale florissante, pour permettre aux populations étudiantes de s’épanouir dans des milieux propices à une santé mentale positive ;
  • Le soutien à la population étudiante dans la diversité de ses besoins et de ses caractéristiques, pour prévenir l’apparition des symptômes de détresse psychologique et de troubles mentaux ;
  • L’accessibilité aux services en santé mentale pour les membres de la communauté étudiante.

Le plan complet comporte 20 mesures et se veut un outil incontournable pour permettre aux réseaux de l’enseignement supérieur du Québec de devenir de véritables chefs de file dans le domaine de la santé mentale étudiante.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média