Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

16 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Une nouvelle formule pour l’Oktoberfest de Repentigny

Un événement plus petit mais non moins intéressant

Justin Archambault

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Justin Archambault, fondateur et organisateur de l’événement.

L’Oktoberfest de Repentigny, qui s’est tenu du 9 au 12 septembre dernier au Parc de l’Île-Lebel, était présenté sous une forme spéciale cette année en raison de la pandémie.

En raison de la covid-19, tous les événements ont été annulés en 2020. Cette année, l’équipe de l’Oktoberfest de Repentigny n’était pas certaine de pouvoir et de vouloir organiser l’événement en raison de la pandémie et des restrictions sanitaires ainsi que des coûts reliés à l’organisation d’un tel événement. Ils ont finalement décidé de tenir l’événement sous une nouvelle formule adapté au contexte actuel et c’est ainsi qu’est venu l’idée de l’Oktoberfest en mode terrasse.

« En mode terrasse ça veut dire [que] c’est petit. C’est une terrasse qu’on met quelques kiosques alentour et on utilise le grand chapiteau [pour faire] des spectacles d’humour, des spectacles avec des bingo, avec des humoristes, des ateliers de bière et des Okto quiz qu’on fait à l’intérieur. On vient vraiment créer un univers de terrasse, mais ludique, le fun, que le monde vienne danser, boire, manger. C’est comme un concentré de l’Oktoberfest régulier. »  - Justin Archambault, fondateur et organisateur de l’Oktoberfest de Repentigny

Les difficultés rencontrées

L’équipe de l’Oktoberfest a rencontré plusieurs difficultés los de l’organisation de l’événement en raison de la pandémie et des restrictions sanitaires.

Sur le plan financier, c’était un défi d’être rentable avec moins d’exposants et de gens, avec la limitation du périmètre du terrain et du nombre de visiteurs possibles.

« Ça a été un challenge de l’organiser, parce qu’on n’avait pas beaucoup de temps, c’était un risque financier énorme. Il n’y aurait pas autant de kiosque, pas autant de monde. D’habitude on a 40 000 personnes, cette fois-ci on a 500 personnes en même temps, donc on a décidé de faire des plages horaires. » - Justin Archambault

L’instauration de plages horaires a permis d’accueillir 500 personnes par plages et donc compenser pour la limitation de personnes et donc d’être plus rentable. Dans le même ordre d’idée, les organisateurs ont eu de la difficulté à trouver des partenaires dans le court laps de temps qu’ils ont eu pour organiser l’événement. Leurs frais ont aussi augmenté au niveau des fournisseurs, qui ont gonflé leurs prix de 10 à 30%, ce qui a fait monter les coûts de l’événement.

La pandémie a apporté plusieurs freins qui ont fait douter les organisateurs de l’événement sur sa popularité cette année. Ils se sont demandé si les gens allaient venir, non seulement en raison des restrictions sanitaires, mais surtout avec le passeport vaccinal obligatoire. Ils ont été clair dans leurs consignes que le passeport vaccinal serait obligatoire sur place pour assister à l’événement.

« Dans la billetterie en ligne, c’est clairement indiqué que tu dois vraiment avoir ton passeport vaccinal et s’ils ne l’on pas ils ne peuvent pas venir. Ça a freiné beaucoup de monde qui se sont dit je ne l’ai pas donc je ne viendrai pas. C’est sûr qu’on a perdu des ventes à cause de ça, mais malgré ça on a quand même des plages horaires qui sont pleines. [Les gens ont été] au rendez-vous. » - Justin Archambault

Au niveau des mesures sanitaires, le fait que l’événement se tienne à l’extérieur permettait aux gens de ne pas porter le masque, sauf à l’intérieur du chapiteau lorsqu’il y avait des activités spéciales. Les tables et les chaises ont été mis à distance, on pouvait retrouver des pancartes indiquant les règles sanitaires à respecter sur le site avec une équipe de patrouille qui veille au respect des mesures et un courriel était envoyé aux festivaliers 24 heures avant l’événement pour le leur rappeler.

Une visite guidée du site de l'Oktoberfest de Repentigny.

Une visite guidée du site de l'Oktoberfest de Repentigny.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média