Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Chantal Deschamps inaugure trois sculptures de Lewis Pagé

Un héritage culturel imposant

François Pagé

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

M.François Pagé s’est occupé de donner les œuvres de son frère à différentes municipalités afin d’honorer son souhait qui était de de laisser une trace dans la société.

La mairesse Chantal Deschamps a inauguré, le 15 septembre dernier, trois sculptures de l’artiste québécois Lewis Pagé (1931-2007) offertes en donation à la Ville de Repentigny par Mme Anne-Marie Simard-Pagé, la fille de M. Pagé.

Mme Anne-Marie Simard-Pagé et M. François Pagé, frère de M. Pagé, ont choisi de léguer trois des œuvres de l’artiste sculpteur, dont la valeur est estimée autour de 500 000 $, à la Ville de Repentigny.

« Mon père souhaitait que ses œuvres trouvent place dans l’espace public. Il serait très heureux de savoir qu’aujourd’hui les Repentignoises et Repentignois peuvent admirer son travail dans les rues de leur ville, » explique Mme Simard-Pagé.

« La façon que Lewis a choisi de demeurer parmi nous, c’est de créer ces legs. Tout au long de sa carrière, il a puisé son inspiration dans ce Québec qu’il adorait » et les legs sont une manière pour lui de montrer sa gratitude envers les gens et les endroits qu’il a aimés. M. Pagé remercie la Ville de Repentigny d’avoir pris les œuvres de son frère, de les avoir traitées avec respect et de les avoir mises en valeur comme ils l’ont fait dans le lieu enchanteur et empreint de beauté qu’est l’Espace culturel.

Le Club Lions Repentigny la Seigneurie a aussi contribué à ce projet en finançant en partie l’installation de deux des sculptures, Portage et Le Temps s’est arrêté.

« Le Club Lions Repentigny la Seigneurie a pour vocation d’aider la communauté […], nous avons souhaité prendre part à ce projet culturel qui aura des répercussions sur toute la population en permettant à tous d’accéder aux œuvres de cet immense artiste qu’était Lewis Pagé », explique Dominique Michaud, vice-présidente du club.

Photo officielle 1

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Chantal Deschamps, François Pagé, Anne-Marie Simard-Pagé, Denyse Pelletier, Manon Fortin et Dominique Michaud devant l’œuvre Jubilate.

Jubilate

©DomRob - Hebdo Rive Nord

Pour cette sculpture, Lewis avait en tête l’émotion qu’il ressentait en écoutant de la musique. C’était un cri de bonheur, une ode à la musique.

Photo officielle 2

©DomRob - Hebdo Rive Nord

Chantal Deschamps, François Pagé, Anne-Marie Simard-Pagé, Denyse Pelletier, Dominique Michaud et les élus devant l’œuvre Le Temps s’est arrêté.

Le Temps s'est arrêté

©DomRob - Hebdo Rive Nord

Cet ensemble en acier peint en jaune représente les aiguilles d’une montre qui symbolise le passage et la fugacité du temps.

Photo officielle 3

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Dominique Michaud, Chantal Deschamps et Anne-Marie-Simard devant Portage.

Portage

©DomRob - Hebdo Rive Nord

Ce bronze de 1995 représente un couple dont la mère est enceinte et le père porte un enfant sur ses épaules.

Lewis Pagé

Lewis Pagé a consacré 45 ans de sa vie à la sculpture. Il a étudié à l’école des beaux-arts de Québec et s’est mis à sculpter l’aluminium, le bois et la pierre. Son matériau de prédilection reste cependant le fer. Il crée ainsi sa propre fonderie d’art à Québec en 1968. Outre les œuvres présentées lors de l’inauguration, d’autres de ses sculptures se trouvent dans des lieux publics québécois, tels que sur le terrain du Grand Théâtre de Québec, devant l’église Saint-Michel de Sillery et à Saint-Georges de Beauce.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média