Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Les Préludes #1 et #2 : une ode à la danse et à l’humanité

La danse en temps de pandémie

Les Préludes

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Les Préludes, une chorégraphie de Sylvain Émard, explore l’instinct de l’humain à travers les mouvements du corps.

Le 19 septembre dernier avait lieu le spectacle de danse les Préludes #1 et #2, une chorégraphie signé Sylvain Émard et interprétée par une vingtaine de danseurs, sur le parvis du Théâtre Alphonse-Desjardins.

L’idée du spectacle a émergé grâce à la pandémie, qui a diminué les occasions de danser et de se rassembler.

« [Rhapsodie], c’est un spectacle qui s’inspire du rituel dans la danse : les gens se rassemblent pour danser, pour voir danser, ce qui inspire. Puis, la pandémie est arrivée, ce qui fait qu’on ne peut plus se rassembler, on ne peut plus danser. Je me suis demandé ce qu’on pouvait faire comme spectacle avec vingt danseurs et comment on peut parler [de l’aspect du rituel] qui est impacté [par la pandémie]. On peut danser dehors en respectant la distanciation. C’est à partir de ça que j’ai décidé de créer ces deux préludes. Je me sers un peu du matériel qui avait été conçu pour Rhapsodie [pour créer les Préludes]. » - Sylvain Émard, chorégraphe

S’inspirant de l’aspect rituel de la danse, Rhapsodie, à partir duquel a été créé Les Préludes, célèbre le côté viscéral et instinctif des êtres, capturant la pulsion de vie et l’abandon parfois subversif des corps en mouvement.

On peut voir au fil du spectacle, « les états dans lesquels la danse peut nous mettre. La danse est présentée comme un moyen d’atteindre des états de concentration qui sont différents », explique le chorégraphe. « Quand on a à exécuter une longue chorégraphie, le danseur entre dans un état de concentration qui est autre et qui procure des sensations. C’est l’énergie, la connexion que la danse peut provoquer entre les gens », ajoute-t-il.

Les Préludes

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Dans la Prélude #1, la forme de cercle qui est mise de l’avant questionne la notion de rituel dans un contexte où le rassemblement même est remis en cause.

Les Préludes 2

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Dans la Prélude #2, le carré suggère un comportement plus réglé, plus ordonné que le cercle, même si les deux formes sont, d’une certaine manière, complémentaires. Ici, le quadrilatère prend vie et pulse au cœur du paysage urbain.

La composition artistique  

Au niveau de la chorégraphie, c’est un travail d’équipe entre le chorégraphe et les danseurs. « La gestuelle a été construite en collaboration avec les danseurs », déclare M. Émard.  

La chorégraphie, de style contemporain, est interprétée par :

  • Rodrigo Alvarenga
  • Sophie Breton
  • Charles Cardin-Bourbeau
  • Luis Cabanzo
  • Karina Champoux
  • Matéo Chauchat
  • Félix Cossette
  • Dylan Crossman
  • Marilyne Cyr
  • Marie-Michelle Darveau
  • Janelle Hacault
  • Mathieu Hérard
  • Kyra Jean Green
  • Christopher LaPlante
  • James Phillips
  • Matthew Quigley
  • Simon Renaud
  • Cara Roy
  • Marie-Philippe Santerre
  • Camille Trudel-Vigeant.

Pour ce qui est de la musique, elle a été composée par deux musiciens aux styles complètement différents : Martin Tétreault, qui fait de la musique d’avant-garde contemporaine, et DJ Poirier, qui fait de la musique pour danser (ex. : dans les bars).

Sylvain Émard

Artiste de renommée internationale, Sylvain Émard crée sa propre compagnie de danse en 1990, du nom de Sylvain Émard Danse. Son style de danse est en constante évolution, passant du style théâtral au style plus formel. De son premier solo (Ozone, Ozone — 1987) jusqu’aux Préludes (2020), son répertoire se compose de plus de trente pièces originales. Il est connu pour « [explorer] le territoire de la nature humaine à travers la puissance du corps. »

Il travaille autant avec des danseurs professionnels que des danseurs amateurs, comme on a pu le constater à travers son concept Le Grand Continental, présenté pour la première fois au Festival TransAmériques en 2009.

Pour découvrir les dates des prochaines représentations de Sylvain Émard, suivez-le sur sa page Facebook.

Les Préludes : la danse qui nous rassemble.

Les Préludes : la danse qui nous rassemble.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média