Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

22 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

La Fête au Petit Village : un événement pour tous

Plus intime et plus diversifié

Fête au Petit Village

©Kevin Lemaire - Hebdo Rive Nord

Une foule d’activités pour tous les goûts étaient offertes lors de la Fête au Petit Village.

La Fête au Petit Village, qui s’est tenue du 17 au 19 septembre dernier à l’Église Saint-Paul L’Ermite, a eu du succès malgré la pandémie avec sa programmation diversifiée.

Les gens ont été au rendez-vous malgré la covid-19 qui a obligé les organisateurs à revoir la formule de l’événement afin de pouvoir le tenir et de satisfaire les festivaliers. Ce sont environ 4000 billets qui ont été vendus au total pour l’événement. Les spectacles ont été très populaires, particulièrement celui du vendredi (Les grands hurleurs) et du samedi soir (Virée de contes) qui ont affichés complets.

L’événement offrait toute une gamme d’activités pour tous les âges et tous les goûts.

« En termes de spectacles, ils ont pas mal tous été super populaires. Cette année, on avait une programmation jeune public de deux spectacles (Henri Godon et Le voyage en chanson des pères pétus). Ça a donné un autre dynamisme à l’événement et c’était le fun de voir les plus jeunes au son de la musique traditionnelle. » - Louis-Philippe Lemay, directeur général de la Fête au Petit Village

« Pour le volet activités, il y avait plus d’une vingtaine de démonstrations de vieux métiers et de savoir-faire anciens », affirme M. Lemay. Il y avait aussi plusieurs nouveautés qui ont été très appréciées et qui intéressaient et intriguaient les gens : un casino clandestin et une maquilleuse de la haute société.

Le terrain où se déroulait le festival était aménagé comme un marché public. Il y avait deux sites distincts qui se tenaient l’un à côté de l’autre, le premier en avant de l’église qui était la zone de spectacles et le deuxième qui se trouvait dans le stationnement avec des chapiteaux à l’intérieur desquels il y avait des animations.

Un festival en pleine pandémie

La pandémie a eu un impact au niveau logistique dans l’organisation de l’événement. Les organisateurs ont dû délimiter la zone où se tenait le festival afin de contrôler les accès au site et gérer la logistique liée à l’entrée en vigueur du passeport vaccinal. Les organisateurs ont dû repenser la formule de l’événement afin de respecter les mesures sanitaires.  

©Kevin Lemaire

Les grands hurleurs performant devant l'Église Saint-Paul L'Ermite.

©Kevin Lemaire - Hebdo Rive Nord

Un festival haut-en-couleurs même en temps de pandémie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média