Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

23 septembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Plus de 1,7 M$ pour favoriser la conciliation famille-travail des parents d’élèves handicapés

Un soutien financier essentiel

Conciliation travail parents enfants handicapés

©Photo archives Hebdo Rive Nord - Hebdo Rive Nord

Le soutien financier apporté par le gouvernement du Québec permettra un meilleur encadrement des élèves handicapés et un meilleur soutien à leur famille.

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille, annonce une aide financière de plus de 1,7 million de dollars pour la mise en œuvre des projets de 45 organismes qui offrent des services de surveillance à des élèves handicapés du secondaire qui ne peuvent rester seuls à la maison, et ce, partout au Québec.

Les sommes sont accordées dans le cadre du Programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans.

En plus de permettre à ces élèves de profiter d’un encadrement dans des milieux sécuritaires, cette aide financière offre aux parents des conditions favorables à l’occupation d’un emploi ou à la poursuite de leurs études. Ce programme s’inscrit dans les orientations du gouvernement du Québec pour favoriser la conciliation famille-travail de toutes les familles, peu importe leur situation.

« […] Les 45 organismes que nous soutenons aujourd’hui pourront, à leur tour, proposer des solutions sécuritaires et concrètes aux jeunes, mais aussi aux parents en leur permettant d’accéder au milieu du travail et d’assumer plus facilement et avec moins de stress leurs responsabilités familiales. » - Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« […] Les sommes octroyées aux nombreux organismes permettront aux élèves vivant avec un handicap de bénéficier d’un milieu de garde sécuritaire et inclusif, tout en donnant une chance à leurs parents de mieux concilier leurs activités professionnelles et familiales. » - Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

Faits saillants

  • Le programme de soutien financier aux services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 ans est destiné aux organismes à but non lucratif, aux établissements d’enseignement et aux centres de services scolaires ainsi qu’aux municipalités, aux municipalités régionales de comté et aux organisations autochtones. Il est en vigueur jusqu’au 30 juin 2022.
  • Le soutien financier est attribué aux organismes dans le cadre d’une entente de subvention d’une durée de trois ans.
  • Le montant du financement est déterminé annuellement à partir de la fréquentation prévue pour la période concernée par la demande.
  • Pour l’année 2021-2022, l’appel de projets s’est terminé le 7 mai 2021. Toutefois, compte tenu de la réponse favorable des organismes, le Ministère a accepté des demandes tardives jusqu’au 20 juillet 2021.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média