Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 novembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Le journal de l’École de l’Amitié

Projet de journal étudiant

Journal étudiant

©Mélissa Gaudreault - Hebdo Rive Nord

Le but de mettre en place des activités parascolaires est de faire découvrir de nouvelles choses aux élèves et de les motiver à venir à l’école.

Robert Jr. Mathieu, technicien en loisirs à l’École de l’Amitié, une école secondaire située à L’Assomption, a lancé à l’automne 2020 un projet de journal étudiant afin de faire découvrir une nouvelle activité aux élèves et afin de les motiver à venir à l’école.

Le projet de journal étudiant a débuté à la fin de l’automne 2020 et a été lancé par Robert Jr. Mathieu, le technicien en loisirs de l’école. Il visait à combler un manque au niveau des activités artistiques offertes à l’école, puisque celle-ci est plutôt connue pour ses équipes sportives. 

L’équipe du journal comprend M. Mathieu, Manon Thibodeau et Claudia Girard (professeurs de français) et 12 élèves qui travaillent à la rédaction, la conception visuelle et la correction du journal. Le comité étudiant tient des réunions sur l’heure du midi dans le local d’arts plastiques. Lors de ces réunions, M, Mathieu présente l’ordre du jour (récapitulatif des tâches réalisées, présentation des tâches à faire et répartition, préparation du journal d’avant Noël), il fait le tour des points à aborder, puis il laisse les élèves travailler sur leurs tâches respectives à l’aide d’ordinateurs prêtés par l’école. Le journal est présenté en version numérique et sera publié quatre fois durant l’année scolaire 2021-2022. L’équipe travaille avec l’application Teams pour communiquer et coordonner la conception du journal.

Les élèves ont voulu s’impliquer dans le projet de journal étudiant pour occuper leur temps, en raison d’un intérêt pour l’écriture et les arts visuels et pour essayer une nouvelle activité. Ils travaillent en ce moment sur la dernière édition du journal en 2021 qui aborde plusieurs sujets comme une rétroaction de l’Halloween, des entrevues et des sujets en lien avec Noël et les sports. Selon le technicien en loisirs, les élèves ont beaucoup d’aptitudes en lien avec la conception d’un journal (ex. : compétences en français, en informatique, arts visuels) et travaillent sérieusement et rigoureusement. C’est un projet intéressant pour eux puisqu’ils sont libres de parler de ce qu’ils veulent tant que cela concorde avec un cadre scolaire. 

L’importance du projet

Robert Jr. Mathieu a lancé le projet puisque c’est son travail en tant que technicien en loisirs, mais également pour combler un manque d’activités artistiques puisque l’école est surtout axée sur les sports. C’est aussi important pour lui, parce que c’est un comité qui aide à développer les compétences des élèves en français ainsi que leurs relations avec leurs professeurs et c’est une bonne façon de les motiver à l’école. Cela leur permet de participer à un projet en continu, de faire découvrir les activités et les élèves de l’école. Il agit en tant que guide à travers ce projet ; il leur donne des conseils et des outils pour les aider. Il essaie toujours de recruter des élèves pour qu’ils s’impliquent dans différentes activités à l’école et soient motivés à apprendre. Il souhaite que les élèves s’épanouissent par le biais de leur implication scolaire et découvrent de nouvelles choses et se découvrent eux-mêmes

« Pour moi, l’école c’est un milieu de vie [pour les élèves]. Ils [y] passent huit heures par jour » [donc ils doivent trouver quelque chose de positif pour les motiver à venir à l’école]. — Robert Jr. Mathieu, technicien en loisirs à l’École de l’Amitié

Manon Thibodeau s’est impliquée dans le projet afin d’aider les élèves à s’épanouir, de leur donner un projet à mener à terme et pour lequel ils peuvent être fiers et pour les motiver à venir à l’école.

Pour sa part, Claudia Girard souhaite aider les élèves à améliorer leur français et à les motiver à s’impliquer dans leur école. Le journal est selon elle un beau projet pour l’établissement et comble un manque sur le plan artistique puisque l’école est plutôt connue pour ses équipes sportives.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média