Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

23 novembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Québec lance la campagne de vaccination pour les 5 à 11 ans

Covid-19

2821vaccination

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

Il y a 650 000 enfants de 5 à 11 ans au Québec.

Lors d’un point de presse à heure de grande écoute le 23 novembre, le premier ministre du Québec, François Legault, a lancé la campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans.

« Il y a 650 000 enfants de 5 à 11 ans. Ça va venir changer le portrait de la couverture vaccinale au Québec. »

François Legault s’est dit au fait que vacciner des enfants peut amener son lot d’inquiétudes et il a tenu à se faire rassurant. « Ce n’est pas pour rien que le vaccin pour les enfants est venu en dernier. Les 5 à 11 ans vont aussi recevoir le tiers de la dose adulte. »

De l’information pour les parents est disponible sur quebec.ca ou en clinique de vaccination.

Si les risques de complications sont moindres pour les enfants lorsqu’ils ont la Covid-19, M. Legault a souligné que certains ont tout de même souffert de conséquences à long terme. « La vaccination vient éliminer une grosse partie de ce risque-là. Il y a un risque réel pour chaque enfant. »

Le premier ministre a ajouté que plus les enfants allaient être vaccinés, moins il y aurait d’éclosions dans les écoles et de fermetures de classes.

Vacciner les enfants permet finalement de protéger les grands-parents, les aînés et les personnes plus vulnérables, cela permet aux enfants de les serrer dans leurs bras sans craindre de les rendre malades.

La vaccination commencera dans les écoles, avec l’autorisation écrite des parents, dans une semaine. Il est déjà possible de prendre un rendez-vous sur Clic Santé et de se rendre en clinique de vaccination avec ses enfants à compter du 24 novembre.

« Il est important de ne pas mettre de pression sur les enfants et les parents. C’est un choix personnel, il faut prendre le temps qu’il faut et se sentir à l’aise. »

Le passeport vaccinal ne s’appliquera pas pour les enfants de 12 ans et moins.

D’ici le congé des Fêtes, tous les enfants de 5 à 11 ans dont les parents le souhaitent pourront obtenir une première dose de vaccin.

Le délai avant de recevoir la seconde dose sera de huit semaines.

Concernant le portrait de la situation de la Covid-19 au Québec, le premier ministre a concédé qu’il y a une augmentation des cas et des hospitalisations, mais a ajouté que ces dernières n’ont rien à voir avec ce qui se passe ailleurs. « Nous avons une bonne couverture vaccinale et nous avons commencé avant les autres à appliquer un passeport vaccinal. » Le délai de huit semaines entre les deux doses assure aussi une meilleure efficacité du vaccin.

Soulignons que tous les résidents en CHSLD ont reçu leur troisième dose. Les personnes de 70 ans et plus qui le souhaitent et qui ont obtenu leur deuxième dose il y a huit semaines au moins peuvent prendre rendez-vous pour obtenir une troisième dose de vaccin.

La troisième dose n’est pas recommandée pour les personnes de moins de 70 ans.

Le premier ministre a abordé l’état d’urgence sanitaire. Il a déclaré qu’une fois que les enfants auront leurs deux doses de vaccin, le gouvernement pourra mettre fin à cet état d’urgence. D’ici là, il en a besoin pour pouvoir appliquer certaines mesures telles que le port du couvre-visage et le passeport vaccinal.

Concernant le temps des Fêtes, des consignes seront annoncées ultérieurement en regard de la hausse des cas. Le gouvernement est confiant de pouvoir élargir le nombre de personnes pour les rassemblements privés, mais le premier ministre exhorte les Québécois à respecter les consignes d’ici Noël.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média