Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

07 décembre 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Des rassemblements de 20 personnes vaccinées autorisés pour Noël

Assouplissements aux mesures sanitaires

Christian Dubé

©Photo -archives

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, avait plusieurs annonces à faire le 7 décembre, dont la plus attendue par les Québécois. Les règles sanitaires seront assouplies pour Noël concernant les rassemblements privés dans les maisons. À compter du 23 décembre, il sera possible pour un maximum de 20 personnes vaccinées de se réunir.

« La Santé publique a analysé la situation. Ce fut beaucoup de travail. » M. Dubé a souligné que des rassemblements privés de 20 personnes, ça fait beaucoup de gens à l’échelle du Québec. « On va se fier à la responsabilité des Québécois, je sais que les Québécois dans les prochaines semaines vont continuer de suivre les règles sanitaires. Il est temps de les récompenser pour la vaccination et le respect des règles. »

Le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, a déclaré qu’il ne recommande pas aux non-vaccinés de se rassembler, car le virus circule grandement dans cette catégorie de la population. Il ne recommande pas non plus aux non-vaccinés d'aller voir des gens vulnérables.

Le ministre constate un relâchement dans les bars et les restaurants et a réitéré l’importance de respecter les règles de port du couvre-visage et de distanciation.

Concernant la situation actuelle au Québec, Christian Dubé a mentionné que malgré la hausse des cas (entre 1200 et 1500 par jour), jusqu’à maintenant, les hospitalisations résistent et demeurent stables. Les experts prédisent que cette tendance demeurera pendant les prochaines semaines.

« La vaccination, le passeport vaccinal et le respect des règles sanitaires ont un impact positif sur les hospitalisations. »

Au niveau du variant Omicron, du criblage a eu lieu le 30 novembre et aucun cas de variant n’a été détecté. « Quelques cas sont sous investigation, mais la situation pour le Québec n’est actuellement pas inquiétante même si elle pourrait évoluer. »

Le ministre a précisé que 640 000 Québécois de 12 ans et plus sont toujours éligibles à la vaccination. Depuis un mois, ce chiffre a toutefois baissé de 60 000. M. Dubé a salué ceux qui avaient décidé de se faire vacciner.

Près de 200 000 tout-petits de 5 à 11 ans ont déjà été vaccinés et près de 100 000 rendez-vous ont été pris. « Ça veut dire 43 ou 44 % des 5 à 11 ans, c’est une très bonne nouvelle. Les deux prochaines semaines seront critiques. À tous les parents et à tous les enfants, on est dans la bonne direction et il faudrait que le taux de vaccination soit le plus élevé possible lors du début du congé des Fêtes. »

Actuellement, entre 45 et 55 % des personnes de 70 ans et plus ont obtenu une troisième dose de vaccin. Toutefois, de 25 à 30 % des gens de cette catégorie attendent la fin de l’intervalle de six mois pour l’obtenir. « Allez chercher votre troisième dose aussitôt que la date vous le permet. C’est important avec le froid et les Fêtes qui arrivent. »

Le ministre de la Santé a finalement annoncé que les personnes âgées de 60 ans et plus, celles qui ont des maladies chroniques, celles qui appartiennent à des communautés isolées, les femmes enceintes et les travailleurs de la santé pourront obtenir une troisième dose de rappel. Pour les personnes atteintes de maladies chroniques et les travailleurs de la santé, le rendez-vous peut se prendre dès maintenant. Pour les 60 à 69 ans, il sera possible d’obtenir un rendez-vous à compter du mois de janvier. 

L'ouverture des plages horaires sur la plateforme Clic Santé se déroulera à compter du mardi 4 janvier prochain pour les personnes de 65 à 69 ans; à compter du jeudi 6 janvier pour les personnes de 60 à 64 ans.

Des tests de dépistage rapide sont fournis aux enfants qui fréquentent les garderies et les centres de la petite enfance. Le directeur de la campagne de vaccination, Daniel Paré, a précisé que des tests pourraient aussi être fournis aux enfants qui fréquentent l’école d’ici les Fêtes.

Le ministre a affirmé que dans un monde où il faudra vivre avec la Covid-19, l’autodépistage deviendra très important.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média