Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 décembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Une Repentignoise souhaite exprimer sa reconnaissance envers l’Association des Amputés de guerre

Une autre année se termine

Annick Hermans

©Amputés de guerre - Hebdo Rive Nord

Le Service des plaques porte-clés de l’Association des Amputés de guerre apporte redonne beaucoup à la communauté.

Le Service des plaques porte-clés de l’Association des Amputés de guerre a célébré son 75e anniversaire cette année. Annick Hermans, une résidente de Repentigny née avec une amputation, tenait à souligner sa reconnaissance envers ce service, qui permet de financer les nombreux programmes de l’organisme dont elle fait partie.

Annick est née sans main gauche. À l’âge de 3 ans, elle a été inscrite au Programme pour enfants amputés (LES VAINQUEURS) de l’Association des Amputés de guerre, qui offre à ses adhérents de l’aide financière ainsi que du soutien moral. Cela lui a permis de participer à des séminaires régionaux où les Vainqueurs et leurs parents peuvent se renseigner sur les plus récentes innovations en matière de membres artificiels et d’aides techniques, apprendre à composer avec les taquineries et l’intimidation ainsi qu’échanger avec d’autres personnes amputées.

Pour Annick, ce 75e anniversaire était le moment idéal pour exprimer sa reconnaissance envers l’association, mais surtout envers tous ceux qui soutiennent cet organisme. « Tout au long de mon enfance, j’ai assisté aux Séminaires LES VAINQUEURS et j’ai eu la chance de recevoir une foule de renseignements concernant l’amputation. Aussi, pouvoir rencontrer d’autres personnes amputées qui vivaient des situations semblables aux miennes a été très bénéfique. J’ai réalisé que je n’étais pas seule à vivre avec une amputation. Merci à tous ceux et celles qui appuient l’Association des Amputés de guerre ! », confie-t-elle.

C’est maintenant au tour d’Annick d’offrir son soutien aux plus jeunes amputés et à leurs parents. Grâce à son attitude positive, elle est un modèle pour eux et perpétue la tradition de l’association : « les amputés s’entraident ».

Publicité

Défiler pour continuer

Le Service des plaques porte-clés

Le Service des plaques porte-clés a été créé en 1946 afin que les vétérans amputés qui revenaient au pays puissent non seulement travailler à des salaires compétitifs, mais aussi fournir un service utile à la population. Les fonds générés permettaient ainsi de financer les divers programmes de l’association. Le Service des plaques porte-clés continue aujourd’hui à fournir de l’emploi à des personnes amputées ou ayant d’autres handicaps. Depuis sa création, il a retourné plus de 1,5 million de trousseaux de clés perdus à leurs propriétaires.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média