Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

15 décembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Mise en place de deux formations accélérées pour les agents administratifs et les infirmières auxiliaires

Opération main-d’œuvre

Infirmieres

©Photo archives Hebdo Rive Nord - Hebdo Rive Nord

Les nouvelles formations permettront de répondre aux besoins de main-d’œuvre dans le secteur de la santé.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, annoncent la mise en place de deux formations accélérées afin d’aider le réseau de la santé et des services sociaux en contexte de rareté de main-d’œuvre.

En partenariat avec le réseau de l’éducation, ces deux formations concernent les agents administratifs en soutien aux secteurs cliniques, ainsi que les infirmières et infirmiers auxiliaires. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de l’Opération main-d’œuvre annoncée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Cette initiative s’inscrit dans nos efforts des derniers mois pour fournir à notre réseau de santé les ressources humaines nécessaires pour mieux répondre aux besoins des Québécois. Nous nous inspirons du succès historique du programme de formation en accéléré qui a permis la formation de plusieurs préposés en centre d’hébergement et de soins longue durée, déployé durant la pandémie. […] » - Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

« […] Les équipes du réseau de l’éducation sont déterminées à faire les ajustements nécessaires pour faciliter l’accès à ces formations accélérées, et à concentrer l’apprentissage de manière à combler le plus rapidement possible les besoins actuels, de manière optimale. » - Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation 

Le 23 septembre dernier, le gouvernement avait annoncé plusieurs incitatifs pour la rétention et l’attraction d’infirmières, ayant comme objectif une transition vers un nouveau modèle de gestion, qui permettra notamment de favoriser la conciliation travail-vie personnelle, de consolider des équipes, d’offrir des horaires stables et de diminuer la charge de travail.

Agents administratifs

Pour ce qui est des agents administratifs en soutien au secteur clinique, l’objectif est d’en former 3 000 d’ici l’été 2022, dans le cadre d’un programme d’études accéléré mis sur pied par le ministère de l’Éducation et menant à une attestation d’études professionnelles (AEC). Il sera offert temporairement à des cohortes régionales d’environ 22 personnes et sera d’une durée de 240 heures, soit deux mois. Un projet pilote débutera à la mi-décembre en Gaspésie, mais sera élargi à l’ensemble des régions du Québec d’ici janvier. Ces nouvelles ressources pourront donc être intégrées progressivement dans le réseau d’ici l’été 2022.

Pour soutenir les personnes souhaitant s’inscrire à ce programme, 3 500 bourses d’études de 4 000 $ seront remises par le ministère de la Santé et des Services sociaux, ce qui représente un investissement total de 14 millions de dollars. Les bourses sont réparties au sein des établissements et dans différents secteurs afin de soutenir le personnel clinique dans les tâches administratives.

Infirmières auxiliaires

La formation accélérée du ministère de l’Éducation, visant à former 2 000 infirmières et infirmiers auxiliaires, débutera quant à elle en janvier 2022 et se déploiera sur une période de 14 mois plutôt que les 22 habituels. D’une durée de 1 800 heures, cette formation mènera à un diplôme d’études professionnelles (DEP) en Santé, assistance et soins infirmiers (SASI). Les infirmières et infirmiers auxiliaires pourront être à l’œuvre dans le réseau dès mars 2023.

La formation sera accompagnée de 2 400 bourses d’études de 20 000 $. Ces dernières seront également octroyées par le ministère de la Santé et des Services sociaux, pour un investissement total de 48 millions de dollars.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média