Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 janvier 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le syndicat de l’enseignement de la région des Moulins réclame plus de sécurité

Retour en présentiel

Enseignants

©Photo -archives

Bien que le personnel enseignant souhaite un retour rapide des élèves à l’école, tous s’entendent pour dire que les mesures de sécurité mises en place doivent être bonifiées.

Le syndicat de l’enseignement de la région des Moulins (SERM) est fortement préoccupé par les risques de propagation du variant Omicron dans le scénario actuellement prévu pour un retour en classe le 17 janvier. Le président du SERM, Jean-Louis Bray, se dit consterné qu’après vingt-deux mois de pandémie puissent subsister autant d’incertitudes quant à la ventilation des établissements solaires.

Bien que le personnel enseignant souhaite un retour rapide des élèves à l’école, tous s’entendent pour dire que les mesures de sécurité mises en place doivent être bonifiées et suffisantes pour que nos écoles et nos centres ne soient plus les principaux milieux d’éclosion du virus. Monsieur Bray poursuit en mentionnant que la confusion et l’improvisation des derniers mois doivent cesser. Elles n’ont qu’engendré la démobilisation et la frustration dans le milieu scolaire.

Pour le SERM, la Centrale des syndicats du Québec et ses fédérations du secteur scolaire, plusieurs conditions essentielles doivent être mises en place afin d’assurer un retour en classe des plus sécuritaires :Rendre disponibles les masques N95 au personnel de l’éducation qui en réclament; Fournir des tests de dépistage rapide à l’ensemble du personnel du réseau scolaire; Prévoir un protocole sécuritaire et resserré au regard du nombre d’éclosions, incluant des balises claires pour éviter que les écoles ne redeviennent des lieux de propagation du virus; Permettre dès maintenant l’accès aux tests PCR pour le personnel déjà au travail;

Le président du SERM conclut en mentionnant que même si la priorité demeure la réussite du plus grand nombre d’élèves, celle-ci doit absolument se faire dans un contexte sain et sécuritaire pour le personnel qui les accompagne.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média