Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

01 juin 2022

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Trente ans d’actions féministes pour l’égalité dans la région

Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière

30 ans TCGFL

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Les participantes à la journée du 30e anniversaire.

Le 26 mai dernier, les groupes membres de la Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière (TCGFL) étaient réunis pour célébrer le 30e anniversaire de l’organisme.

La TCGFL est née officiellement le 12 septembre 1991. Il y a 30 ans, les groupes de femmes de Lanaudière étaient convaincus que la concertation s’avérait un moyen pertinent pour se mobiliser et se faire entendre pour l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes et entre les femmes elles-mêmes. « J’ai le privilège de travailler avec des femmes inspirantes qui, en tant que militantes, n’ont jamais baissé les bras et ont imaginé des moyens d’actions différents pour défendre les droits et les intérêts des Lanaudoises », a mentionné Francine Rivest, coordonnatrice.

C’est sous le thème « 30 ans d’actions féministes pour l’égalité », que 65 militantes et travailleuses de groupes de femmes et de comités condition féminine ont souligné la vitalité du mouvement des femmes de Lanaudière.

Ce fut un moment pour relater l’histoire de l’organisme à travers la réalisation d’une multitude de projets reliés à divers enjeux, de prendre un bon repas et d’entendre la confé-show de Chantal Fleury. Rappelons que la TCGFL est un regroupement féministe en défense collective des droits composé de 23 groupes de femmes qui travaillent à l’amélioration des conditions de vie et de santé des Lanaudoises. L’organisme intervient spécifiquement sur les enjeux en lien avec l’analyse différenciée selon les sexes dans une perspective intersectionnelle, la santé des femmes, le travail et la sécurité économique des femmes et la participation des femmes à la vie démocratique.

Francine Ranger, la présidente de la TCGFL, affirme « qu’au fil des ans, la TCGFL s’est distinguée par la concertation et la mobilisation des groupes de femmes à travailler avec d’autres partenaires de la région dans des luttes autour de thèmes auxquels les femmes sont confrontées ».

30 ans TCGFL

©Photo gracieuseté - Hebdo Rive Nord

Francine Rivest, coordonnatrice de la TCGFL et Chantal Fleury, conférencière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média