Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 septembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

L’artiste peintre Ani Müller enfin prête à accueillir les visiteurs

Une nouvelle galerie atelier en Mauricie

Ani Müller

©Photo gracieuseté

Des beaux projets pour Ani Müller.

L’artiste peintre Ani Müller ne cesse de surprendre tant par son dynamisme que par sa créativité et les projets qui lui tiennent à cœur continuent d’affluer de toutes parts. Récemment, l’un de ses projets qui consiste à ouvrir une galerie atelier au cœur de sa résidence a vu le jour, ce qui l’a amené à quitter sa ville natale, Repentigny, pour s’établir dans une maison ancestrale située en Mauricie, plus précisément à Batiscan. Et c’est le début d’une belle aventure pour l’artiste peintre.

Pour Ani Müller, ouvrir une galerie atelier dans la cuisine d’été de sa nouvelle maison ancestrale lui permet enfin d’accueillir ceux qui souhaitent vivre une belle expérience en profitant de ses divers ateliers. « C’est la place idéale pour exposer et recevoir des touristes. Depuis un certain temps, je sentais le besoin de sortir de ma zone et j’ai trouvé la maison de mes rêves en Mauricie. C’est pour moi l’occasion de joindre une plus grande clientèle comme Trois-Rivières et la région de Québec, en plus de celle de Lanaudière », confie-t-elle.

Toutefois, il n’est pas question pour Ani Müller de couper les ponts avec la région de Lanaudière qu’elle aime tant, au contraire : « Je vais continuer d’enseigner deux jours par semaine à Repentigny et de participer à diverses expositions présentées un peu partout. » Elle va aussi poursuivre la participation à des conférences et ateliers de création dans des écoles primaires et secondaires partout au Québec.

Ani Müller profite des Journées de la culture, édition 2022, pour organiser une activité portes ouvertes et permettre la visite de sa galerie atelier dans sa belle maison ancestrale, les vendredi 30 septembre, samedi 1er et dimanche 2 octobre. Ceux et celles qui connaissent l’artiste peintre savent à quel point les relations humaines l’allument. C’est pourquoi elle participe, depuis 19 ans, à des conférences et ateliers présentés dans le milieu scolaire, mais également dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Publicité

Défiler pour continuer

Au printemps dernier, son projet artistique inédit de création intergénérationnelle lui a permis de créer un magnifique « pont » entre les générations. Ainsi, 10 jeunes en difficultés d’apprentissage de l’école secondaire l’Horizon étaient jumelés à 10 aînés en début de perte d’autonomie au CHSLD Claude-David de Repentigny. Leur défi? Réaliser une œuvre artistique commune mettant en scène les goûts et aspirations de chacune des générations. Parlant de CHSLD, Ani Müller planche actuellement sur un projet de conférence ouverte au public organisée par l’Université du troisième âge (UTA) sur le site Internet de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), soit L’Intervention artistique auprès des aînés en perte d’autonomie qui sera présentée le 24 novembre prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média