Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 novembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Une première année de mandat placée sous le signe du changement

Administration Dufour

Nicolas Dufour

©Photo-gracieuseté

Beaucoup de travail pour l’équipe Dufour dans la première année du mandat.

Le maire de Repentigny, Nicolas Dufour, se dit satisfait du bilan de l’an 1 de son mandat à la tête de la Ville, tout en étant pleinement conscient qu’il reste encore du travail pour honorer l’ensemble de ses engagements électoraux. 

« La population nous a élus pour faire grandir Repentigny, lui donner une nouvelle impulsion. Depuis les douze derniers mois, nous travaillons sans relâche pour veiller à ce que les changements promis lors de notre campagne municipale se réalisent. Nos citoyens peuvent compter sur une équipe expérimentée et une administration compétente collaborant main dans la main pour que Repentigny soit constamment en mouvement et réponde toujours plus et mieux à leurs besoins », explique M. Dufour

En ce sens, le maire souhaite revenir sur les faits saillants qui ont donné le ton aux premiers mois de son mandat. Parmi ceux-ci, notons les gains obtenus du gouvernement du Québec à la suite du forum sur la mobilité tenu au printemps dernier au Théâtre Alphonse-Desjardins. Ce rendez-vous a permis à la Ville de développer une collaboration étroite avec le ministère des Transports (MTQ), la Ville de Montréal et l’Autorité régionale du transport métropolitain (ARTM) pour identifier des solutions structurantes afin de combattre la congestion routière dans son secteur. L’une des alternatives mise de l’avant et entérinée par le premier ministre lui-même, concerne des études de faisabilité quant au prolongement du REM dans le sud de Lanaudière.

Sur le plan du développement économique, Repentigny s’illustre dans ses efforts à moderniser ses divers pôles d’emplois. En concertation avec les divers acteurs clés de la communauté, le conseil municipal vise à donner un nouveau souffle à son parc d’affaires le long de l’A-40. L’innovation est placée au cœur de cette planification, notamment avec la relocalisation du Centre d’intégration et d’expertise en technologies d’expérience client (CIETECH) auquel un pôle universitaire viendra se greffer. Dans le secteur Le Gardeur, l’arrivée incessante du Groupe Riendeau, un fleuron repentignois, deviendra aussi la première pierre d’assise du déploiement de la Zone Agtech au sein de la Ville.

Nicolas Dufour insiste également sur l’ambitieux virage de son administration pour accroître l’accès aux berges. Considéré comme étant l’une de ses promesses phares au dernier scrutin, le conseil a confirmé l’aménagement prochain de trois sentiers polyvalents aux abords du Saint-Laurent, près de la rue Notre-Dame. À cela, s’ajoutent les discussions avec le gouvernement du Québec et certains partenaires privés pour faire de Repentigny une destination nautique.

« Tous ces gestes font partie de notre vision de faire de Repentigny, une ville plus ouverte, plus humaine où il fait bon vivre. Comme élu, nous avons la responsabilité de concrétiser nos engagements pour faire une différence dans le quotidien de notre population. L’un des exemples les plus flagrants fut la tenue récente de notre premier forum sur le Vivre-ensemble, où pour la première fois de son histoire, la population de Repentigny a été invitée à s’exprimer sur différentes thématiques chères à ses yeux, notamment la diversité et l’inclusion. Cet exercice de participation citoyenne a permis d’alimenter notre Ville, de manière à renforcer son lien de confiance avec sa communauté. Une belle avancée dont je suis très fier! », s’exclame le maire.

D’autres actions majeures furent portées par l’administration Dufour dans une perspective de consolider davantage le tissu social de Repentigny et d’améliorer la qualité de vie des personnes qui y résident.  Pensons notamment à la mise en œuvre de divers partenariats avec les organismes communautaires du territoire et du CISSS de Lanaudière afin d’offrir des services ciblés aux plus vulnérables et à l’adoption d’un règlement visant à accroître l’accessibilité au logement social pour les ménages à faible revenu.

Plus encore, l’administration a réitéré sa confiance envers le Service de police de Repentigny (SPVR) et appuyé les démarches ayant pour objectif de se rapprocher de la communauté et répondre d’une manière plus précise à certaines réalités. Par exemple, son projet CIDD visant à accompagner les personnes vivant une détresse psychologique avec une équipe d’intervention psychosociale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média