Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 novembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Basketball scolaire au Québec

Le gouvernement du Québec déclenche une enquête

Enquete basketball

©Photo-archives

Le gouvernement compte sur la collaboration des organisations visées.

Dans la foulée des allégations d'abus physiques, de harcèlement psychologique, de violence verbale et d'agressions sexuelles perpétrées par un entraîneur de basketball féminin, le gouvernement du Québec déclenche une enquête interministérielle pour faire la lumière sur cette situation extrêmement préoccupante.

La ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, Isabelle Charest, le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville ainsi que la ministre de l'Enseignement supérieur, Pascale Déry, unissent leurs efforts pour trouver des solutions concrètes afin que de tels gestes ne se reproduisent plus.

Cette enquête administrative a pour objectif de dresser un portrait global de la situation et de déterminer les actions supplémentaires à prendre, le cas échéant. 

Plus particulièrement, l'enquête portera sur l'administration, l'organisation et le fonctionnement des établissements scolaires et des organismes sportifs concernés, principalement en regard de la gestion des situations impliquant tout comportement pouvant compromettre la sécurité physique ou psychologique des élèves et des athlètes.

« Les athlètes méritent de pouvoir pratiquer leurs sports en toute sécurité, dans un milieu sain et respectueux. Il est de notre responsabilité de retourner chacune des pierres, de faire la lumière sur ces allégations et de s'assurer que les mécanismes en place sont efficaces afin de prévenir ce genre d'évènements et de protéger l'intégrité de nos jeunes. », Isabelle Charest, ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air.

« Toutes les personnes évoluant dans nos établissements d'enseignement supérieur doivent avoir accès à un environnement sain et exempt de toute forme de violences, dont celles à caractère sexuel, et à un milieu qui favorise sa réussite et contribue à son plein épanouissement. Le Québec de demain doit pouvoir compter sur tous ses talents et je n'accepterai jamais que de tels actes nuisent au développement de la communauté étudiante. », Pascale Déry, ministre de l'Enseignement supérieur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média