Trois organismes d'ici se démarquent parmi 186 projets pour la jeunesse

3e édition des comités régionaux «Présents pour les jeunes»

Olivia Nguonly olivia.nguonly@tc.tc
Publié le 28 février 2016

CONCOURS. À travers son concours «Présents pour les jeunes», la Banque Nationale a partagé 1 M $ à 186 organismes canadiens pour la jeunesse axés en grande partie sur le développement des aptitudes entrepreneuriales. Près de chez nous, ce sont trois initiatives qui ont séduit le comité de sélection et qui se verront ainsi octroyer un total de 23 100 $ afin de réaliser leur projet.

Il s'agit des Jardins du Méandre de L'Assomption (5 000$), de la Coopérative Action Jeunesse de L'Assomption (10 000$) et de l'école Vision de Terrebonne (8 100$).

Pour la fermette récréative et éducative de L'Assomption, le montant remporté lui permettra non seulement d'achever un projet déjà entamé, et aussi de valoriser l'activité physique en ses lieux.

« L'année dernière, nous avions remporté un montant qui nous a permis de commencer les rénovations d'une ancienne porcherie en légumerie. Nous avons pratiquement refait le bâtiment de A à Z. Avec le nouveau montant, nous les compléterons », détaille Nancy Aubut, directrice générale des Jardins du Méandre.

La légumerie servira à l'entreposage et de lieu de traitement (nettoyage et pesée) des légumes destinés à faire partie de la quarantaine de paniers distribués sur une période de 14 semaines.

« Nous avons remarqué que nos participants n'étaient pas très en forme, alors pour augmenter leur capacité physique et pour le plaisir, nous mettrons en place un sentier d'hébertisme avec la collaboration de «Santé vous en forme». Il comprendra six stations autour du site où l'on proposera des exercices, des conseils santé et de l'information sur la biodiversité, la permaculture et la rivière L'Assomption », poursuit-elle en spécifiant que la fermette est située sur un terrain de neuf arpents, dont cinq sont cultivables.

À la première année du concours «Présents pour les jeunes», Les Jardins du Méandre avaient aussi remporté une bourse de 25 000$. Grâce à ce montant, le stationnement de l'organisme avait été refait et adapté à la clientèle qui se présente souvent en autobus ou en transport adapté.

Former les entrepreneurs de demain

Du côté de la Coopérative Action Jeunesse de L'Assomption (CAJA), Mélanie Gagné, la directrice de l'organisation, croit que son programme Mentors actifs/Jeunes actifs (MAJA) s'est distingué des autres projets en raison de la formation que reçoivent les jeunes impliqués.

« Ce type de programmes existe un peu partout, mais le nôtre a un côté plus unique, puisque nos jeunes reçoivent une formation qui les mène à un emploi. Nous avons aussi des partenaires importants et il y a un suivi qui se fait tout au long de l'année », explique-t-elle.

Rappelons que MAJA est un programme de développement des compétences destiné aux jeunes de niveau secondaire. Recrutés au début de l'année scolaire, ces élèves reçoivent des formations leur permettant de travailler dans différents milieux, comme par exemple animateurs ou commis de magasin.

« Les ados ne sont pas toujours bien perçus: on dit qu'ils ne bougent pas, mangent mal et sont souvent mal élevés, alors que ce n'est pas la majorité des jeunes qui sont ainsi », ajoute Mme Gagné qui estime que MAJA donne une belle occasion aux adolescents de s'impliquer.

Le prix de 10 000$ permettra à la CAJA de possiblement bénéficier d'une personne-ressource qui pourra faire la promotion du projet dans les établissements d'enseignement.

Le projet « L'Éveil entrepreneurial dès le primaire » de l'école Vision a aussi charmé le comité de sélection. Dans le cadre du volet «Entreprenariat», les élèves de l’école de Terrebonne participent à diverses activités, comme par exemple la cueillette de jouets usagés, de livres et de ballons. Les objets récoltés sont par la suite offerts lors d’une grande vente à l’école et les fonds amassés sont distribués aux organismes aidant la communauté.