LG Breton : passionné et sans attaches

En spectacle à L'Ange cornu le 30 juillet

Valérie Houle valerie.houle@tc.tc
Publié le 19 juillet 2014

LG Breton présentera son nouveau projet à L'Ange cornu le 30 juillet.

©gracieuseté Michel Hannequart

SPECTACLE. Instruments à cordes à profusion, musique différente, mais accessible, instrumentation raffinée et recherchée, LG Breton est fin prêt pour son premier spectacle de sa tournée Strings Attached, qui débutera au bistro L'Ange cornu de L'Assomption, le mercredi 30 juillet.

Celui qui, en 2010, a diffusé l'album Consider It Done se penche cette fois-ci sur un nouveau projet, encore plus personnel : Strings Attached, dont le minialbum sortira à l'automne. « J'avais envie, pour cet EP et ce spectacle, d'expérimenter, de creuser davantage », laisse savoir LG Breton, de passage à Repentigny.

Guitariste d'abord et avant tout, l'auteur-compositeur-interprète avait envie d'approfondir la guitare acoustique ainsi que d'autres instruments à cordes qu'il avait peut-être moins exploités au cours de sa carrière bien remplie. D'ailleurs, il faudra prêter l'oreille et s'ouvrir les yeux, le 30 juillet, puisque LG breton maniera un banjitar, un instrument à six cordes qui mélange le banjo et la guitare.

Voulant pousser l'expérience des instruments à cordes à fond, l'artiste s'est entouré de musiciens qui joueront du violon, de la contrebasse, de la mandoline… « Les instruments à cordes sont dominants, mais ce n'est pas juste un album acoustique, j'ai tout de même conservé des éléments électroniques et électriques », mentionne le musicien, qui avait exploité cette branche dans son premier album.

Un spectacle de proximité

Strings Attached est né à partir de la première chanson écrite par LG Breton à la suite du projet Consider It Done. « La chanson a touché mon côté plus musical, avec une mélodie jouée à la guitare acoustique et ma voix, qui parlait plus à l'oreille d'une personne au lieu de "gueuler". Ça a été le point de départ, et j'ai eu envie d'en faire d'autres. »

D'ailleurs, cette chanson, I Should Have Never Let You Go joue depuis la fin de semaine dernière sur les ondes du M103,5 FM. Surpris par lui-même de cette approche plus douce quoique tout de même musclée, à l'image de Half Moon Run ou des Barr Brothers, LG Breton a envie d'approfondir ce véhicule et continuer à se laisser surprendre, tout en offrant toujours du rock, « mais servi de façon différente. »

Le minialbum Strings Attached, dont l'ensemble des chansons se fera connaître pour la première fois à L'Ange cornu, le mercredi 30 juillet, donne davantage une impression de confidentialité, de proximité, avec trois musiciens et une choriste en sa compagnie sur scène. « Je ne crie pas à gorge déployée », laisse-t-il savoir, lui qui a devancé la sortie de son spectacle pour pouvoir le présenter au populaire bistro de L'Assomption. Même les chansons de l'album Consider It Done seront réarrangées pour l'occasion, afin que tout soit fluide lors du spectacle.

« C'est un grand honneur pour moi de jouer à L'Ange cornu et j'espère que les mélomanes de Lanaudière seront présents », souhaite l'artiste, qui considère que L'Assomption a un petit quelque chose de culturel que les autres villes n'ont pas.

Pour en apprendre davantage, consulter le minidocumentaire « Strings Attached » au http://www.youtube.com/watch?v=k_YYtdn5-uk.