Sections

Le Collège de l'Assomption souhaite être classé bâtiment patrimonial

Appui de la Ville


Publié le 14 juillet 2017

Les élus de la Ville de L'Assomption ont donné leur appui aux démarches des dirigeants du Collège de l'Assomption qui tentent de faire reconnaître leur bâtiment au registre patrimonial.

©archives

PATRIMOINE. Lors du dernier conseil de ville à L'Assomption, les élus ont donné leur appui au Collège de l'Assomption qui souhaite voir son établissement d'enseignement obtenir le classement de bâtiment patrimonial.

Cette reconnaissance gouvernementale pourrait lui permettre de bénéficier de subventions en prévision des travaux qui doivent être effectués sur la bâtisse, a précisé Jean-Charles Drapeau, directeur du Service de l'Urbanisme à L'Assomption.

« Le Collège, c'est le cœur de L'Assomption et il contribue au maintien du sentiment d'appartenance. Il possède des éléments intéressants au niveau architectural et historique », ajoutait le directeur, qui ne peut concevoir le centre-ville sans ce bâtiment.

M. Drapeau a aussi fait référence au rayonnement de l'établissement d'enseignement à travers le pays et aux illustres personnages l'ayant fréquenté, tels que Sir Wilfrid Laurier.

Le Collège de l'Assomption serait le troisième plus ancien collège de la province ayant conservé sa vocation. De plus, dans la Ville de L'Assomption, seul l'Oasis du Vieux-Palais serait un bâtiment classé patrimonial, depuis 1973, en raison du fait qu'il constitue la première cour de justice au Québec.

Le Collège de l'Assomption espère amasser plus de 2,5 M$ d’ici 2020 à travers sa campagne majeure de financement.