Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

14 juin 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Bernard Fillion répand le bonheur dans les résidences

Chansons dans les résidences

©Photo gracieuseté - Bernard Fillion - Hebdo Rive Nord

L'initiateur du projet Bernard Fillion peut compter sur l'aide de sa conjointe Christiane Boivin. Elle se charge de plusieurs tâches pour l'appuyer dans ses démarches.

MUSIQUE. En vigueur depuis deux ans, le projet de Bernard Fillion fait fureur et comble à la fois un besoin dans la société. Avec un vent de fraîcheur, il propose depuis 2017 des spectacles musicaux dans les CHSLD et les résidences de personnes âgées dans la région. Épaulé par sa conjointe Christiane Boivin dans ce grand projet, il se fait la mission de répandre du bonheur auprès des aînés afin de les faire sourire, chanter ou tout simplement leur faire revivre de beaux moments.

©Photo gracieuseté - Christiane Boivin - Hebdo Rive Nord

Les résidents sont heureux de passer un beau moment avec Bernard Fillion.

©Photo gracieuseté - Christiane Boivin - Hebdo Rive Nord

M. Fillion a pu compter sur la collaboration de la députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé et celle de plusieurs députés de la région.

©Photo gracieuseté - Christiane Boivin - Hebdo Rive Nord

Celui qui a débuté ce projet veut répandre le bonheur chez les aînés.

©Photo gracieuseté - Christiane Boivin - Hebdo Rive Nord

Bernard Fillion cumule des années d'expérience en musique et supervise des chorales dans les résidences.

Le début de l’aventure de M. Fillion remonte à 2017, alors qu’il se déplace dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées. Il y constate alors que bien souvent, la solitude et la tristesse envahissent les résidents. Dans plusieurs centres, les activités et le divertissement manquent.

Il prend donc l’initiative de se rendre au bureau de la députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé, pour discuter de son projet. Son idée est de transmettre le bonheur autour de lui par le partage de belles chansons. La députée choisie de l’appuyer.

Aujourd’hui, M. Fillion peut aussi compter sur l’appui de plusieurs députés de la région. On peut affirmer que son projet fonctionne, puisqu’il se fait de plus en plus connaître et rayonne dans le secteur. À son avis, il lui importe de faire plaisir, de faire passer un beau moment aux résidents et de repartir heureux d’avoir eu l’opportunité de les combler.

Redonner au suivant 

Auparavant dans le domaine de l’enseignement et plongé dans l’univers du théâtre, puis aujourd’hui à la retraite, il tend à redonner au suivant. « On dit qu’au Québec, une personne âgée sur cinq se retrouve en manque de ressources et avec peu de visites. J’ai toujours de belles chansons pour elles», partage Bernard Fillion.

Jusqu’à présent la réception est très positive et les dates s’accumulent. Avec l’intention de se promener dans différents centres, M.  Fillion ne tend pas à se faire applaudir, au contraire, son objectif est de divertir les aînés, les faire danser, chanter. L’initiateur du projet varie son répertoire musical et s’adapte aux demandes spéciales. Il se penche à travailler des chansons des années 20 et 30 avec des arrangements et en modifie plusieurs à sa façon, en plus d’en interpréter des plus modernes.

« Ce qui importe, c’est de leur faire plaisir et les rendre heureux pendant cette heure-là», mentionne-t-il. Tant que le plaisir et la santé le suivront, Bernard Fillion veut poursuivre son initiative. Les résidents sont heureux de le voir arriver et sont accueillants. Il a également le sentiment d’être un invité spécial lorsqu’il arrive dans une résidence ressentant la joie des personnes aînés, y compris celle des bénévoles. 

Prestations organisées

Lors des prestations, des recueils sont distribués aux résidents et un micro de plus est installé. Par moment, le passionné de musique fait tirer des prix, apporte des collations et s’adapte à l’environnement. Bien organisé, il est accompagné de son ordinateur et a tout son matériel.

À travers le défilement des chansons, le musicien opte pour la créativité en ajoutant des accessoires lors de ses représentations. « Quand je sors d’une résidence, je me dis que j’ai pu rendre les personnes heureuses et j’ai hâte à la prochaine résidence », fait-il part. Avant de commencer, il en profite pour faire jouer du piano et créer une belle ambiance agréable.

C’est un nouveau service qui est offert tout en musique. « Si je n’avais plus la santé pour continuer, je l’offrirai à un autre artiste, afin de continuer ce beau projet-là »,soulève-t-il. Selon Bernard Fillion, tout se fait naturellement, voire les gens épanouis, c’est mission accomplie.

« Quand j’arrive sur place, je forme une équipe avec les gens. Je vais chanter, raconter une histoire… je parle beaucoup d’amour, de bonheur et d’amitié», explique-t-il. Ce sont d’ailleurs des thèmes que l’on retrouve dans les chansons interprétées.

Par ailleurs, M. Fillion s’implique depuis trois ans au Relais pour la vie de Repentigny comme chanteur. Cette année, il aura le grand plaisir de se retrouver sur la scène avec son fils, Jonathan Fillion, connu sous son nom d’artiste Mr.L.Kiz. 

Par ailleurs, depuis 2005, Bernard Fillion reprend les rênes d’Acousti, une formation musicale créée avec son fils. Il performe dans différentes places du secteur « La Boîte à chansons de L’Assomption », dans des festivals d’été, des soupers-spectacles, lors des Journées de la Culture, etc.

On peut suivre l’initiateur du projet via sa page Facebook - Bernard Fillion/ bernardfillion@hotmail.com.

Commentaires

26 juillet 2019

Renée Lapointe

Félicitations M. Filion la musique les reconnecte dans le moment présent ! Quel grand ❤️Vous êtes tout les deux … Vous donner des parcelles de bonheur !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média