Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 juillet 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le Cercle des Fermières de L’Assomption souffle ses 75 bougies

Perpétuer les traditions

Anniversaire Cercle des Fermières L'Assomption

©Photo gracieuseté – France Lauzon - Hebdo Rive Nord

Le comité organisateur a travaillé fort pour offrir une soirée rassemblant 130 invités. On souligne l’implication de Josée Bolduc, Danielle Berthiaume, l’invité d’honneur Isabelle Brais, Carole Dion, France Lauzon et Thérèse Parr.

ANNIVERSAIRE. Une page de l’histoire se tourne pour le Cercle des Fermières de L’Assomption. Le 15 juin dernier, 130 personnes avaient le cœur à la fête. Grâce au travail accompli par le comité organisateur, plusieurs invités et membres ont célébré en grand les 75 ans d’existence de l’organisme.

Pour l’occasion, on a accueilli le maire de L’Assomption, Sébastien Nadeau, la députée fédérale de Repentigny, Monique Pauzé, la femme du premier ministre, Isabelle Brais, la présidente de la Fédération 13 – Lanaudière-Mauricie, Yolande Chrétien et le curé de la paroisse, Alain Major.

Depuis sa création, le Cercle des Fermières de L’Assomption poursuit sa mission au sein de sa communauté, perpétue les traditions, le savoir-faire, les partages au niveau de l’artisanat et de la culture. Au cours des années, on a continué à mettre l’accent sur les femmes et à voir à leur épanouissement.

Si on remonte à ses débuts, l’organisme avait une portée sociale dès ses premiers balbutiements. Il servait à rassembler les femmes, leur permettait de socialiser, d’échanger, d’apprendre, puis de se retrouver entre elles.

Publicité

Défiler pour continuer

Aujourd’hui, elles ont également un rôle à jouer dans la société. L’organisme permet de briser l’isolement, réunir les femmes et différentes activités leur sont proposées.

Lors de la soirée toute spéciale, les convives ont discuté et ont profité de la célébration pour se remémorer de bons souvenirs. D’anciennes présidentes, dont certaines sont toujours actives étaient heureuses de se retrouver.

Par ailleurs, le maire de L’Assomption a tenu à féliciter le comité organisateur et toutes celles qui s’impliquent dans leur communauté, apportent leur aide et perpétuent les traditions.

Anniversaire

©Photo gracieuseté - France Lauzon - Hebdo Rive Nord

De gauche à droite, Jocelyne Venne, Anita Picard, Marthe Aubertin, Lucie R. Turgeon, Doreen Henri et la présidente, Carole Dion lors de la soirée des 75 ans de l’organisme.

Un peu d'histoire

Il y a un peu plus de cent ans, on octroyait le nom « Fermières », puisqu’il s’agissait de la plus grande Association de femmes de la province. Aujourd’hui, celles-ci se sont modernisées, mais constituent des figures du patrimoine.

C’est elles qui lèguent des livres de recettes, offrent des cours d’artisanat et de toutes sortes, puis militent pour le droit des femmes. Les membres s’engagent et offrent de leur temps grâce au bénévolat, confectionnent des objets qu’elles distribuent et tendent de se démarquer par des actions sociales et humaines.

L’organisme est un lieu d’échanges, d’apprentissages et de préservation. Ensemble, elles prennent position sur des enjeux et des questions sociales telles que la famille. Les participantes s’intéressent également à l’art textile, tendent à développer leur talent manuel et souhaitent faire une différence dans leur société.

À travers leurs objectifs, l’organisme désire passer le flambeau à la jeunesse. Le Cercle des Fermières de L’Assomption a bien l’intention de continuer dans cette direction pour l’avenir. Les responsables sont confiantes en celle-ci face à leur association.

Pour obtenir plus de renseignements, on téléphone au 450 589-1135. Le Cercle des Fermières de L’Assomption est situé au 149 rue Archambault à L’Assomption.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média