Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 octobre 2019

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

La Ville de Charlemagne a tranché

Me Suzanne Dubé sera procureur de la municipalité pour certains dossiers

Ville de Charlemagne

©Photo Hebdo Rive-Nord-archives

L’étude légale de Me Susanne Dubé a été retenue par la municipalité.

La séance du conseil municipal de la Ville de Charlemagne s’est déroulée le mardi 1er octobre dernier. Une séance chargée où plusieurs dossiers ont été débattus entre les élus.

Parmi les dossiers, on retrouve celui qui octroie le mandat de services professionnels dans les dossiers juridiques. La Ville de Charlemagne a besoin des services d’une firme d’avocats pour l’émission de certains avis spécialisés sur des sujets pour la bonne marche administrative de la municipalité et afin de la représenter devant les tribunaux relativement à l’application de sa réglementation municipale. Rappelons que le 3 septembre dernier, l’étude légale de Me Susanne Dubé proposait un taux horaire de 160 $ pour la fourniture des services professionnels requis au cours de l’année 2020. C’est cette firme qui a été retenue pour s’occuper de certains dossiers juridiques de la municipalité.

 

De plus, il y a eu la ratification d’une entente intermunicipale pour la réalisation de travaux dans un fossé du cours d’eau Grande Débouche. Soulignons que l’exutoire du réseau d’égout pluvial d’un secteur de la Ville de Charlemagne est un fossé classifié comme une branche du cours d’eau Grande Débouche qui est situé dans la Ville de Repentigny. Des relevés, effectués en 2017 et 2018, ont démontré que des travaux d’enlèvement de sédiments, de profilage de la pente et de stabilisation des parois du fossé sur une distance de 175 mètres est nécessaire. Une entente est survenue entre Charlemagne et Repentigny pour effectuer lesdits travaux et la requête sera entérinée par le maire Normand Grenier et par le directeur général et greffier Philippe Lapointe.

 

De plus, la Ville de Charlemagne a constaté une dégradation importante de l’état de la toiture du poste de surpression de la municipalité, qui est situé au 100e avenue dans le secteur de Pointe-aux-Trembles. La municipalité a obtenu une soumission forfaitaire, comprenant la fourniture des matériaux et de la main-d’œuvre, de l’entreprise J.C. Lefrançois pour un montant de 25 600 en ce qui concerne les travaux de réfection de la toiture du poste de surpression.

 

Soulignons aussi que Samuel Côté devient inspecteur municipal à la suite de la création de ce poste. Il est à noter que M. Côté obtient les conditions de travail prévues à la convention collective des employés cols blancs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média