Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Gourmand

Retour

22 décembre 2021

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Ouverture d’une nouvelle succursale Pizza Salvatore à Repentigny

Une entreprise familiale québécoise

Pizza Salvatore Repentigny

©Pizza Salvatore - Hebdo Rive Nord

Les cinq associés : Sébastien, Katarina, Guillaume Jr, Elisabeth et Frédéric Abbatiello.

Pizza Salvatoré annonce sa venue dans la ville de Repentigny. La nouvelle pizzeria s’installera au 333, Boulevard Brien. L’ouverture est prévue pour le mois de février et représente un investissement de plus de 400 000 $.

Cette nouvelle succursale sera la 41e de la chaîne familiale québécoise.

En septembre 2018, Monsieur Guillaume Abbatiello a passé le flambeau de Pizza Salvatore à la troisième génération. Il a vendu l’entièreté de la chaîne de restauration à ses cinq enfants. Ayant évolué dans la cuisine des pizzerias dès le début de leur adolescence, les cinq frères et sœurs ont toujours su qu’ils souhaitaient eux aussi mettre la main à la pâte, afin d’assurer la stabilité et la croissance de l’entreprise.

« Nous avons grandi en voyant nos parents et nos grands-parents se consacrer à l’entreprise familiale depuis notre plus jeune âge. Il était donc naturel et important pour nous de continuer dans cette direction, afin de pouvoir offrir la même opportunité à la 4e génération fort populeuse qui suit ! » affirme Élisabeth avec un sourire aux lèvres.

Dans la dernière année, Pizza Salvatore a plus que doublé son chiffre d’affaires global. Après avoir connu une augmentation des ventes incomparable dans le monde de la restauration, la troisième génération est en pleine expansion et ouvre un restaurant aux 14 jours, depuis le mois d’avril 2021.

En l’espace d’un an, le réseau Pizza Salvatore a doublé son nombre de succursales. Selon la bannière québécoise, la priorité ne sera jamais le nombre de restaurants, mais bien la perfection du service client qui se traduit par les volumes de ventes par unité.

Le défi de la main-d’œuvre

Le manque de main-d’œuvre est un des plus gros défis auquel la troisième génération doit faire face.

« Nous ne l’avons jamais eu facile avec cela. Avant la pandémie, nous étions déjà dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. Maintenant, c’est doublement plus difficile de recruter des équipiers. […] » souligne Elisabeth, responsable des communications et du rayonnement de Pizza Salvatore.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média