Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

27 avril 2022

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

La CNESST met les citoyens en garde contre les dangers des pesticides

Attention aux pesticides

Pesticides

©Photo Hebdo Rive Nord archives - Hebdo Rive Nord

Attention aux pesticides!

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que les pesticides présentent des risques pour la santé et la sécurité et peuvent entraîner, entre autres, des intoxications, des brûlures chimiques, des maladies chroniques ou même la mort. 

Les agriculteurs peuvent être exposés aux pesticides et sont susceptibles d'avoir une atteinte à leur santé liée à l'utilisation de ces produits dans le cadre de leur travail. Des mesures doivent être mises en place pour protéger la santé des travailleurs qui les utilisent.

La démarche de prévention priorise l'élimination de l’utilisation du produit. Le port d'équipements de protection individuelle (EPI) est l'un des moyens, mais d'autres mesures doivent être considérées au préalable.

S’il n’est pas possible d’éviter son utilisation, plusieurs mesures de prévention peuvent être mises en place, dont le choix de produits moins nocifs pour la santé, un temps d'exposition plus limité, s’informer sur les produits en consultant l'étiquette et la fiche de données de sécurité.

Il est aussi essentiel de suivre une formation avant de manipuler des pesticides pour connaître les mesures de prévention à mettre en place pour réduire et contrôler les risques. Après en avoir manipulé, il est important de se laver les mains.

La maladie de Parkinson

À la suite de la sanction de la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail (LMRSST), la maladie de Parkinson a été ajoutée à la liste des maladies bénéficiant d'une présomption de maladie professionnelle dans le Règlement sur les maladies professionnelles. Si certaines conditions sont respectées, les travailleurs agricoles ainsi que tous les autres travailleurs québécois qui doivent manipuler des pesticides n'auront plus à démontrer le lien entre la maladie de Parkinson et l'exposition aux pesticides pour être indemnisés par la CNESST.

Les critères sont les suivants :

  • Le travailleur doit avoir exercé un travail impliquant une exposition d'une durée minimale de 10 ans aux pesticides.
  • Le diagnostic ne doit pas avoir été établi plus de sept ans après la fin de l'exposition aux pesticides.
  • Un travail implique une exposition aux pesticides :
    • Lorsqu’il y a manipulation ou emploi de pesticides par contact ou inhalation;
    • Lorsqu’il y a contact avec des cultures, des surfaces ou des animaux traités ou avec des machines utilisées pour l'application de pesticides.

Pour toute réclamation, le travailleur a six mois pour déposer sa requête à la CNESST à partir du moment où il est porté à sa connaissance qu'il est atteint d'une maladie professionnelle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média