Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 mai 2022

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

Ouverture du nouvel ÉCONOMUSÉE du distillateur dans Lanaudière

Distillerie Grand Dérangement de Saint-Jacques

Ouverture ÉCONOMUSÉE Saint-Jacques

©L'Express Montcalm - Caroline Bédard

Josyanne Forest, mairesse de la municipalité de Saint-Jacques, Luc Thériault, député de Montcalm. Louis-Charles Thouin, député de Rousseau, Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière et de la région du Bas-Saint-Laurent, Marcel Mailhot, président et fondateur de la Distillerie Grand Dérangement, Carl-Éric Guertin, directeur général de la Société du réseau ÉCONOMUSÉE et Patrick Massé, préfet de la MRC de Montcalm.

L’ouverture du nouvel ÉCONOMUSÉE du distillateur à la Distillerie Grand Dérangement à Saint-Jacques, a eu lieu le 6 mai dernier en présence de Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière et de la région du Bas-Saint-Laurent, Marcel Mailhot, président et fondateur de la Distillerie Grand Dérangement, Carl-Éric Guertin, directeur général de la Société du réseau ÉCONOMUSÉE ainsi que de nombreux invités.

L’expérience Artisans à l’œuvre est mise de l’avant avec une rencontre privilégiée entre l’artisan et les visiteurs par la découverte du métier de distillateur. L’ÉCONOMUSÉE met en valeur l’aspect distinctif de la distillerie, soit du grain à la bouteille, qui s’appuie sur un approvisionnement en grain biologique des terres de Marcel Mailhot et du premier gin certifié biologique au Québec.

« Avant même la construction de notre distillerie, nous considérions comme essentiel d’intégrer un volet éducatif à nos installations d’accueil des visiteurs. En faisant équipe avec la Société du réseau ÉCONOMUSÉE, c’est non seulement une conception muséale de grande qualité que nous dévoilons au public, mais aussi la vulgarisation d’un métier encore nouveau et méconnu au Québec. Cette installation fait honneur à notre territoire et aux méthodes nobles utilisées chez nous, soit de créer des spiritueux entièrement biologiques de qualité directement du champ à la bouteille », mentionne Marcel Mailhot, président et fondateur de la Distillerie Grand Dérangement.

Premier membre Artisans à l’œuvre officiellement ouvert dans la région de Lanaudière, l’ÉCONOMUSÉE du distillateur fera revivre au public les belles années de la grande distillerie de la Melchers qui rayonna pendant une centaine d’années à Berthierville. L’occasion d’inscrire la Distillerie Grand Dérangement dans une tradition régionale de fabrication de spiritueux. Ce nouveau membre fera également découvrir toute l’histoire qui se cache derrière ce nom de Grand Dérangement : de la grande déportation des Acadiens en 1755 jusqu’à leur arrivée en sol québécois, et plus particulièrement en Nouvelle-Acadie et à Saint-Jacques.

« Pour la SRÉ, il s’agit de la première entreprise en démarrage que nous avons accompagnée dans le secteur bioalimentaire avant même la construction de la distillerie. Nous nous réjouissons d’avoir contribué à la concrétisation de la vision des artisans avec l’ouverture de e nouvel ÉCONOMUSÉE. Mettre de l’avant le savoir-faire des artisans, l’ancrage territorial  de l’entreprise, une partie de l’histoire locale et du développement industriel de la région, répond aux exigences de la marque Artisans à l’œuvre – ÉCONOMUSÉE », ajoute Carl-Éric Guertin, directeur général de la Société du réseau ÉCONOMUSÉE.

Fondée en 2016, la distillerie Grand Dérangement a le goût de déranger et se démarquer sur le marché des spiritueux. Aujourd’hui, les gins et vodkas créés par la distillerie Grand Dérangement sont disponibles au Québec via la SAQ et directement sur place au 44, rue Marcel-Lépine à Saint-Jacques et vous pourrez ainsi faire la visite du nouvel ÉCONOMUSÉE du distillateur

Marcel Mailhot, président et fondateur de la Distillerie Gand Dérangement et ses employés

©L'Express Montcalm - Caroline Bédard

Marcel Mailhot, président et fondateur de la Distillerie Grand Dérangement et ses employés

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média