Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 septembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Monique Pauzé ne veut pas voir la MRC de L’Assomption scindée en quatre

Redécoupage électoral

Monique Pauzé

©Photo gracieuseté

Monique Pauzé estime que les citoyens ont intérêt à s'informer davantage sur les conséquences d'un redécoupage.

La députée Monique Pauzé s’opposera à la proposition de redécoupage électoral de la circonscription fédérale de Repentigny qui a pour effet de morceler cette dernière au point de diviser la MRC de L’Assomption au sein de quatre circonscriptions différentes.

Le scénario envisagé actuellement fait en sorte que la municipalité de Saint-Sulpice serait annexée à la circonscription de Berthier—Maskinongé alors qu’une partie de la Ville de L’Assomption serait transférée à la circonscription de Joliette.

Pour la députée bloquiste, il est primordial de maintenir l’intégrité des municipalités constituantes de la MRC de L’Assomption à l’intérieur de la circonscription électorale de Repentigny.

« Actuellement, la circonscription fédérale de Repentigny regroupe toutes les municipalités de la MRC L’Assomption à l’exception de L’Épiphanie qui a été retirée de la circonscription lors du redécoupage de 2015. Je comprends très bien qu’un redécoupage doit être fait de temps à autre, mais au-delà d’une redistribution mathématique basée sur le nombre d’habitants, le redécoupage électoral devrait aussi tenir compte des réalités des régions, des MRC et des municipalités afin d’en préserver la cohérence », poursuit Monique Pauzé.

Quant à la population elle-même, Monique Pauzé estime que les citoyens ont intérêt à s'informer davantage sur les conséquences d'un redécoupage. « Avoir un accès facile au député pour les services fédéraux, c'est essentiel, car on sait que ce n'est pas toujours facile de parler à quelqu'un au fédéral, parlez-en à ceux qui tentent de joindre les bureaux des passeports. Il ne s’agit pas d’un enjeu qui a une couleur politique, ce n’est pas un enjeu partisan. C’est une simple question de démocratie et de juste représentation. »

Monique Pauzé participera donc aux audiences publiques de la Commission de délimitations des circonscriptions électorales fédérales et elle a également demandé à Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption et préfet de la MRC de L’Assomption ainsi qu’à Steve Mador, maire de Saint-Sulpice de faire de même. (PC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média