Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

17 septembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le Royal Chevrolet de Repentigny remporte le titre

LBJÉQ

Royal baseball

©Photo gracieuseté LBJÉQ

Le Royal de Repentigny est champion 2022.

Pour la première fois depuis 2017, alors que Danny Prata était entraîneur-chef le Royal Chevrolet de Repentigny est champion de la LBJÉQ! Avec une victoire de 14-6, le Royal a battu les Alouettes de Charlesbourg en sept matchs dans la série finale de la saison. 

La troisième manche a été déterminante, alors que le Royal y a marqué cinq points portant la marque 8-3. Par la suite le Royal n’a plus jamais regardé derrière et s’est assuré de conserver son avance jusqu’à avoir le trophée en main.  Malgré la défaite, les Alouettes ont réussi l’exploit de marquer au moins un point par manche lors des cinq premières manches du match.

Ce match aura été une véritable parade de lanceurs alors que du côté de Charlesbourg Nathan Lellouche, Gabriel Boucher, Cédric Plante, Charles Canuel, Xavier Boutin et Mathis Caron se sont succédés au monticule.Pour Repentigny, Viktor Bergeron, Olivier St-Amand et Étienne Grondin-Harnois ont œuvré sur la butte.

La victoire va a Viktor Bergeron (3-0) qui a trois points dont un seul était mérité sur cinq coups sûrs pendant ses deux manches sur le monticule.  Le Royal a obtenu une fiche de 28 victoires et 14 revers en saison régulière, avant d’éliminer les Voyageurs de Jonquière et les Diamants de Québec dans les deux premières rondes des séries, ne subissant que 5 revers en 16 matchs dans ces séries 2022 !

C’est le joueur de deuxième année Xavier Boutin qui a gagné le trophée Raymond-Demers, remis au joueur par excellence des séries éliminatoires. Boutin a été au cœur des succès des Alouettes tout au long des séries éliminatoires, terminant avec une moyenne au bâton de, 328. Il a frappé 17 cours sûrs et a surtout produit pas moins de 15 points en plus d’en marquer lui-même 18 ! Mais le plus impressionnant est qu’il ne s’est pas seulement fait remarquer au bâton, mais aussi au monticule alors qu’il a pris place sur la butte à 10 reprises dont six fois à titre de lanceur partant pendant les séries éliminatoires cumulant une fiche de quatre victoires et une défaite. En 34 manches il aura retiré 49 frappeurs sur des prises.   (Source LBJÉQ)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média