Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

18 septembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

L’environnement au cœur des préoccupations de Pascale Déry

Élections 2022

Pascale Déry

©Photo Hebdo Rive Nord-Pierre Chartier

Pascale Déry, applaudit l’engagement de sa formation politique envers un Québec plus vert et plus prospère.

La candidate de la Coalition Avenir Québec,(CAQ), dans la circonscription de Repentigny, Pascale Déry, applaudit l’engagement de sa formation politique envers un Québec plus vert et plus prospère. La protection des richesses naturelles, la lutte contre les GES et la transition vers une économie toujours plus verte figurent d’ailleurs au rang des priorités pour le prochain mandat.

Par la création d’un Fonds bleu, doté d’une enveloppe de 650 M$, la Coalition Avenir Québec entend d’abord renforcer ses actions envers la protection de l’eau. En plus de financer et même de bonifier les mesures existantes, ce Fonds permettra de porter de nouvelles initiatives, notamment d’instaurer un programme pour la mise aux normes des installations sanitaires individuelles, lequel viendra s’ajouter au crédit d’impôt existant, et de mettre en place un programme de nettoyage des berges et des rivières.  Ces nouvelles sommes proviendront entre autres de l’augmentation des redevances sur l’eau, comme la CAQ s’est engagée à le faire à la dernière session parlementaire. 

 

La Coalition Avenir Québec a par ailleurs dévoilé sa vision énergétique permettant de rendre la province carboneutre d’ici 2050. En plus de lancer le plus important bloc de projets en énergie éolienne et d’entamer des études pour de nouvelles installations de production électrique, la CAQ veut augmenter de manière importante le nombre de bornes de recharge d’ici la fin du prochain mandat, en accord avec la volonté d’interdire la vente de véhicules neufs à essence dès 2035.

Publicité

Défiler pour continuer

 

La réduction des émissions de GES passe aussi par les transports collectifs, rappelle Pascale Déry, qui se réjouit des engagements pris par son parti dans la région comme partout au Québec, où on prévoit des investissements de 56 G$ sur 10 ans. Localement, on étudie entre autres la possibilité de développer le REM de l’Est jusqu’à Mascouche, tout en améliorant la fluidité des déplacements dans la région, notamment dans le secteur de l’échangeur des autoroutes 40 et 640. On évaluera également le Train de l’Est afin d’arrimer les solutions.

 « En environnement, on a livré des résultats concrets. On a pris des décisions courageuses, en renonçant définitivement à extraire du pétrole et du gaz au Québec, en élargissant le système de consigne à tous les contenants de boissons à remplissage unique, et en augmentant les aires protégées sur notre territoire. On investit plus que jamais dans des projets de transport en commun et dans l’électrification de nos transports, et on est fermement engagés sur la voie d’une économie toujours plus verte. On a fait plus en 4 ans que les précédents gouvernements en 15 ans, et on veut conserver notre élan, » de souligner, Pascale Déry, candidate de la Coalition Avenir Québec dans Repentigny.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média