Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 novembre 2022

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

Benoît Delisle nommé à la présidence de la Chambre de commerce

Un appel au ralliement est lancé

Benoît Delisle

©Photo Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Benoît Delisle enfile le chapeau de président de la Chambre de commerce avec enthousiasme.

À l’instar des entreprises de l’ensemble de la province, la communauté d’affaire de la MRC de L’Assomption peine à se relever des conséquences de la pandémie de COVID-19. Ainsi, plusieurs défis s’inscrivent au tableau de celui qui a été élu président de la Chambre de commerce du secteur, Benoît Delisle.   

Connu pour son rôle de directeur développement des affaires au journal l’Hebdo Rive Nord, M. Delisle enfile le chapeau de président de la Chambre de commerce de la MRC de L’Assomption (CCMLA) avec enthousiasme. « J’étais motivé à le faire parce que je crois que les efforts déployés en termes d’achat local doivent être optimisés. », indique-t-il.

L’achat local demeure par ailleurs le cheval de bataille de la Chambre de commerce; un mouvement qui a été malmené pendant la pandémie. « En deux ans, on a pris de mauvais plis. », commente M. Delisle.

Ce dernier souligne que plusieurs initiatives ont été déployées pour encourager l’achat local pendant cette période difficile, mais qu’une cohésion des forces a manqué. « Tout le monde a fait des efforts à gauche et à droite; le gouvernement du Québec avait Le Panier Bleu, la Fédération des chambres de commerce du Québec avait autre chose… Il y avait 4 ou 5 programmes en tout. Personne n’a pris le temps d’unir ses efforts et ç’a fait en sorte que chacun paie un peu maintenant. »

Publicité

Défiler pour continuer

Avec l’équipe permanente de la CCMLA, M. Delisle a l’intention d’aller à la rencontre des membres de la Chambre afin d’inciter les commerçants à travailler davantage en équipe.

Le doigt sur le bouton

Le président de la Chambre demeure sans équivoque, mettre de l’avant l’achat local se veut un travail de tous les instants. « Lorsque l’on pèse sur le bouton d’achat local, c’est important de ne pas enlever le doigt, insiste-t-il. Les « Amazon » de ce monde seront toujours là. Il faut trouver des solutions et des avantages à encourager les commerçants d’ici. Il faut motiver les gens. »

Benoît Delisle

©Photo Renée-Claude Doucet - Hebdo Rive Nord

Le nouveau président de la CCMLA occupera ses fonctions pour les quatre prochaines années.

M. Delisle estime également « qu’en tant que commerçant, il faut regarder ce que l’on fait personnellement pour encourager l’achat local. Il faut le faire de la bonne façon, en ayant un esprit communautaire. »

Reprise des activités

Côté calendrier, les activités en présentiel reprennent lentement, mais sûrement à la CCMLA. « Après deux ans et demi, nous avons tenu notre première rencontre officielle il y a deux semaines. Entre temps, il y a eu des réunions en ligne, quelques petits 5 à 7, mais les entreprises, les partenaires, les commanditaires… c’est maintenant que l’on recommence s’impliquer. Il y a de la volonté, mais on revient de loin. »

La CCMLA comptait environ 600 membres avant la pandémie, elle en compte désormais quelques 450. Selon M. Delisle, une cinquantaine d’anciens membres auraient fermé les portes de leurs commerces pendant la pandémie, les 100 autres n’auraient tout simplement pas renouvelé leur adhésion. Il faut dire qu’en plus de la situation économique difficile, les commerçants doivent composer avec la pénurie de main-d’œuvre qui sévit toujours dans le secteur.

Soulignons enfin que Benoît Delisle occupera les fonctions de président de la CCMLA pour les quatre prochaines années.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média