Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 novembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Repentigny adhère au Programme de supplément au loyer – Marché privé

Un pas de plus pour soutenir les ménages à faible revenu

Repentigny supplément au loyer

©Photo-archives

L’administration Dufour vient tout juste d’adhérer au Programme de supplément au loyer – Marché privé.

Peu de temps après l’adoption d’un règlement visant à accroître l’accessibilité au logement social pour les familles à faible revenu, le conseil municipal fait un pas de plus pour soutenir les ménages qui font face à des enjeux financiers lorsqu’ils doivent trouver un logement adéquat et sécuritaire.

En effet, l’administration Dufour vient tout juste d’adhérer au Programme de supplément au loyer – Marché privé. Peu connu et peu utilisé par les municipalités de la région – sauf maintenant Repentigny, ce programme permet aux ménages à faible revenu d’habiter dans des logements qui appartiennent à un propriétaire privé, une coopérative ou un organisme sans but lucratif, en payant un loyer correspondant à 25 % de leur revenu. En d’autres mots, ce programme vient couvrir la différence entre la part payée par le locataire (le 25 %) et le loyer convenu avec le propriétaire.

 

« Trouver un logement abordable est de plus en plus difficile dans le Grand Montréal, et Repentigny ne fait pas exception. Pourtant, cela devrait être accessible pour tous. C’est pour cette raison que nous souhaitons en faire davantage en adhérant à ce programme. Ainsi, non seulement pourrons-nous contribuer à alléger le fardeau des ménages sur notre territoire, mais également le faire avec dignité, en respectant les besoins d’une famille en termes de logement et faire en sorte qu’elle se sente en sécurité », a mentionné Nicolas Dufour, maire de Repentigny.

 

« Notre communauté demeure notre priorité et nous devons participer à des programmes de ce genre pour soutenir toutes personnes se trouvant dans une position financière plus difficile. D’autant plus que le contexte économique accentue bien souvent la situation. On sous-estime parfois la part du revenu qui est consacré au logement et de quelle façon le prix d’un loyer peut être inabordable pour une famille qui a un faible revenu », a ajouté Jennifer Robillard, conseillère municipale et présidente de la Commission vivre-ensemble et participation citoyenne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média