Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

50e anniversaire

Retour

03 mai 2019

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Inauguration des écoles du secteur

Inauguration JBM

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

Le président de la Commission scolaire régionale Le Gardeur, Maurice Paradis, lors de l’agrandissement de JBM, en 1968.

Première école régionale La première école régionale du compté de L’Assomption ouvre ses portes en 1964. Il s’agit de l’école Jean-Baptiste-Meilleur, construite à Repentigny par l’architecte Roland Dumais de Montréal.

On comptabilisait 1406 élèves inscrits à l’ouverture de JBM, dont plus de filles. À cette époque, une chapelle avait été bâtie. L’école comprenait plusieurs salles, soit pour le commerce, la musique, l’art dramatique, des laboratoires de chimie, biologie, physique, gymnase, etc.

Les religieuses et les laïcs s’occupaient d’enseigner, de diriger et d’administrer l’école. L’établissement était pensé selon les besoins du temps et on offrait des cours pour le secondaire correspondant aux capacités des jeunes. On axait sur la collaboration entre les enseignants, le personnel, les élèves, les commissaires, et les directeurs. Une grande variété d’activités dirigées étaient disponibles amenant les élèves à développer des aptitudes et forger leur personnalité.

Inauguration Félix Leclerc

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

L'école Félix-Leclerc à Repentigny.

L’école dans le champ

La Commission scolaire de Le Gardeur, aujourd’hui nommée des Affluents, pensait déjà à la construction de la future école secondaire Félix-Leclerc quand l’école primaire La Tourterelle a été inaugurée. C’est à cette période qu’on bâti plusieurs écoles primaires et secondaires.

Il est annoncé que Félix-Leclerc va voir le jour en septembre 1992, permettant d’accueillir plus de 1000 nouveaux élèves. Il s’agissait alors d’une priorité pour le secteur, puisque Repentigny connaissait une croissance démographique importante.

Plusieurs se souviendront de cette époque où l’école Félix-Leclerc trônait au beau milieu du champ, bien avant que le secteur ne connaisse son développement actuel.

Cégep régional de Lanaudière à L'Assomption

©Photo archives - Hebdo Rive Nord

Le Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption.

Place au Cégep

Le Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption est devenu public en 1998. Auparavant, ce dernier accueillait près de 1300 étudiants. C’est avec le temps que le nombre d’étudiants augmente et les travaux s’enchaînent jusqu’en 2001. On a bonifié les services pour les adapter pour la clientèle, en plus d’améliorer le volet éducatif, le transport et les programmes proposés.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média