Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Communauté

Retour

13 mars 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Protection du voisinage Repentigny sensibilise par le théâtre

« Faut qu’on s’en parle »

Protection du voisinage Repentigny

©Photo gracieuseté - Gaétan Grenier - Hebdo Rive Nord

Les jeunes de l’école Jean-Baptiste-Meilleur sont prêts à présenter la pièce de théâtre « Faut qu’on se parle. »

L’organisme protection du voisinage Repentigny sensibilise la communauté et a réussi à rejoindre plus de 16 360 élèves pour faire de la prévention au cours des 23 dernières années. Afin de poursuivre son engagement, l’organisme convoie les intéressés à la présentation de la pièce de théâtre Faut qu’on s’en parle qui se tiendra le 1er avril à l’auditorium de Jean-Baptiste-Meilleur, à Repentigny.

Grâce à la collaboration du Service de police de la Ville de Repentigny, la pièce de théâtre met en lumière plusieurs sujets d’actualité tels que la sécurité, l’intimidation, la cyber manipulation, des mesures à prioriser lors d’un incendie, etc.

La mise en scène est d’ailleurs présentée dans les écoles du secteur et s’adresse aux élèves de 4ème à 6ème année du primaire, mais également à l’ensemble de la population.  Faut qu’on s’en parle est jouée par des élèves de l’école Jean-Baptiste-Meilleur.

Rappelons que protection du voisinage Repentigny existe depuis 29 ans et coordonne cette activité depuis 23 ans. Ce dernier compte sur la collaboration de 12 500 membres. Ils reçoivent régulièrement des messages et courriels concernant différents évènements, dont des vols, des introductions par effraction qui se déroulent dans les alentours.

Pour en savoir plus, on peut communiquer avec le coordonnateur du programme, Gaétan Grenier au 450 654-6472 ou par courriel au protection.voisinage@ville.repentigny.qc.ca.

Commentaires

25 avril 2020

Antoine Caron

J’aimerais rajouter un gros merci à Madame Patricia Claude. À qui, nous devons accorder la mise en scène de la pièce.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média