Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 janvier 2022

Mélissa Gaudreault - mgaudreault@lexismedia.ca

Lancement de l’opération d’ensemencement en dorés jaunes sur 10 ans au lac Taureau

Pêche sportive dans Lanaudière

Dorés jaunes

©Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs - Hebdo Rive Nord

L’opération permettra d’augmenter la population de dorés jaunes et d’assurer leur survie.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a récemment finalisé une opération d’ensemencement dans le réservoir Taureau, à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière, de 82 068 jeunes dorés jaunes. Il s’agit de la première année d’une opération de réintroduction de cette espèce qui s’échelonnera sur 10 ans.

Depuis 2020, la Direction de la gestion de la faune de Lanaudière et des Laurentides offre une seconde chance de réussite à ce projet, d’abord lancé au début des années 2000. La détérioration des habitats de reproduction du doré jaune causée par le flottage du bois, durant une cinquantaine d’années, a provoqué la quasi-disparition de cette espèce tant appréciée des pêcheurs au début des années 1990.

L’objectif du projet est d’ensemencer annuellement dans le réservoir Taureau 100 000 petits dorés afin de reconstruire la structure d’une population naturelle de dorés jaunes ayant disparu de ce réservoir, un important plan d’eau de Lanaudière. Le projet devrait permettre le rétablissement d’une population qui sera capable de se maintenir et de durer, ce qui viendra bonifier l’offre de pêche et en augmenter les retombées.

La durée de 10 ans de cette opération d’ensemencement correspond approximativement au cycle de vie du doré jaune dans la région et permettra l’introduction de plusieurs cohortes. L’équipe du MFFP peut compter sur la collaboration de la station piscicole gouvernementale de Baldwin-Coaticook ainsi que sur le service de la gestion des habitats aquatiques et de la production piscicole qui assureront la mise en production et l’élevage des dorés, de l’œuf jusqu’à la l’ensemencement.

Le stade fretin, chez le doré jaune ensemencé, correspond à un jeune poisson de moins d’un an, dont la taille varie entre 8 et 15 cm (3 à 6 pouces), pour un poids moyen de près de 14 grammes (0,5 once). Une première récolte d’œufs fécondés lors d’une opération de reproduction artificielle dans la nature a été réalisée au printemps 2021 à partir de géniteurs capturés sur les frayères du lac Maskinongé, puis remis à l’eau à l’état vivant dans ce même plan d’eau.

Suivi de l’opération

Le succès de l’ensemencement sera mesuré par un inventaire de contrôle après le huitième déversement, soit vers 2028. Pour assurer l’atteinte des objectifs, la pêche au doré jaune demeure interdite sur ce plan d’eau et la remise à l’eau des captures accidentelles est obligatoire, jusqu’à ce que le Ministère confirme le succès du projet. La clientèle sera sensibilisée à la protection de l’espèce, et la collaboration des pêcheurs sportifs sera demandée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média