Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

23 septembre 2022

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Aïcha Van Dun défend le droit à un service d’autobus exempt d’interruptions constantes

Élections 2022

Aïcha Van Dun

©Photo-archives

Aïcha Van Dun défendra énergiquement l’accès à un service de transport en commun fiable.

Aïcha Van Dun, candidate du Parti Québécois dans Repentigny, défendra énergiquement l’accès à un service de transport en commun fiable et efficace pour les citoyens qui vivent actuellement une crise grave avec le transporteur Exo. Afin d’améliorer la mobilité dans les villes et participer au virage vert. 

« Ce n’est pas normal qu’une femme enceinte soit forcée de marcher une heure et demie parce l’autobus déborde à son arrivée au Terminus Repentigny. Ce n’est pas normal qu’Exo suggère à la direction du Cégep de Lanaudière à L’Assomption d’organiser en urgence du covoiturage pour limiter les conséquences des bris de service sur les étudiants. Ce n’est pas normal de devoir payer 44 $ pour alller travailler à Montréal en taxi parce que la 400 est pleine. Ce n’est pas normal que de nouveaux citoyens de Repentigny veuillent retourner à Montréal en raison du trop mauvais service de transport.» a déclaré Aïcha Van Dun avec indignation.

C’est en allant à la rencontre des usagers du Terminus Repentigny le 9 septembre au matin qu’Aïcha Van Dun a véritablement saisi l’envergure de la crise du transport en commun qui affecte présentement les clients du transporteur Exo, et les prive d’un service pourtant absolument essentiel.

Pour opérer la transition écologique rapide que les jeunes exigent et pour diminuer nos émissions de GES, il faut intervenir dans le secteur des transports. C’est là que le potentiel de réduction est le plus grand. Les usagers sont unanimes: les efforts déployés par Exo ne font pas le poids devant l’ampleur de la crise actuelle. La candidate du Parti Québécois se dit bien au fait de la pénurie de chauffeurs qui engendre les constants bris de service du transporteur, mais se questionne sur sa capacité financière et organisationnelle à redresser la situation.

Publicité

Défiler pour continuer

Rappelons que le 16 septembre dernier, devant les membres de l’UMQ, Paul St-Pierre Plamondon, a annoncé qu’un gouvernement du Parti Québécois, mettra à la disposition des 30 villes les plus importantes du Québec, dont Repentigny fait partie, les moyens de développer leur propre projet structurant de transport collectif. Ces investissements pouvant aller de 300 M $ à 1 G $ par ville, selon la taille, permettront aux villes d’améliorer significativement leur offre de transport en commun, sans ingérence, tout en contribuant à l’atteinte de nos objectifs de réduction de GES. (PC)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média