Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 juillet 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Le Tournesol de la Rive-Nord au cœur de la crise

Pandémie COVID-19

Tournesol

©Photo Hebdo Rive Nord-Pierre Chartier

Richard Miron et Gabrielle Allard ont tenu le fort durant la pandémie.

Comme tous les organismes du secteur, Le Tournesol de la Rive-Nord a dû adapter ses méthodes de travail avec la crise de la COVID-19. Et malgré cette pandémie, l’organisme n’a pas mis de temps à retomber sur ses pattes et reprendre le collier, car la santé mentale, elle, ne prend pas de pause.

:Rappelons que l’organisme a reçu en janvier dernier la médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour l’ensemble du travail réalisé au cours des 28 dernières années.

Malgré un collègue en arrêt de travail à cause de la COVID-19, Gabrielle Allard et Richard Miron ont été de toutes les batailles, et ce, au moment où le bureau de l’organisme situé sur la rue Notre-Dame à Repentigny a dû fermer ses portes en raison du décret gouvernemental.

:«Gabrielle et moi avons été confinés au Tournesol depuis les quatre derniers mois. Le télétravail n’était pas pour nous. Être sur le terrain à répondre, à écouter les membres qui vivaient des peurs, des craintes, de l’anxiété face à la COVID-19 a été pour nous une situation incontournable. Je crois que c’est toujours important de venir en aide aux personnes qui vivent des situations des plus difficiles.»

-Richard Miron

Pour Gabrielle Allard, il fallait agir pour venir en aide aux gens: «C’était la meilleure décision que nous pouvions prendre. Même si le bureau comme tel était fermé pour les rencontres, nous avons quand même été présents pour notre clientèle. On peut en être fier.»

Durant cette crise, il y a eu plus de 900 appels d’amitié auprès des membres afin de garder des contacts étroits avec la clientèle. Durant les semaines, les appels se faisaient pour rassurer les personnes. Sur les 125 membres actifs sur le territoire, aucun n’a été hospitalisé durant cette période. «Le filet social que nous avons tissé a très bien fonctionné, ce qui fait notre fierté aujourd’hui», de souligner Richard Miron.

Le Tournesol de la Rive-Nord a également été présent pour les citoyens en enregistrant plus de 115 appels de gens en détresse durant les quatre derniers mois. De plus, l’organisme a été en soutien auprès des divers intervenants de la région de Lanaudière qui vivaient des malaises suite aux interventions auprès de leurs clientèles respectives, et qui voulaient être rassurés et supportés dans leurs démarches.

Depuis le mois dernier, l’organisme a commencé à ouvrir les portes de leur bureau aux membres, mais c’est avec des activités extérieures dans les parcs que celui-ci rencontre le plus de membres.

Plusieurs autres bonnes nouvelles sont à venir pour Le Tournesol de la Rive-Nord qui prend une pause bien méritée jusqu’au 10 août prochain.

Commentaires

19 juillet 2020

Manon Frappier

OUI C'est vrai Gabrielle et Richard sont des anges pour moi ils mon aider beaucoup merci a vous deux vous êtes merveilleux

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média