Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 août 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Un ancien policier du SPVM devient auteur

Il publie « LÉA », aux Éditions de l'Apothéose

Pochette Léa

©Photo gracieuseté – Daniel Touchette - Hebdo Rive Nord

Léa met en lumière une histoire d’espionnage internationale et propose un rythme soutenu tout au long du roman.

Les enquêtes, le travail de terrain et le centre-ville de Montréal ont toujours fait partie intégrante de la vie de Daniel Touchette. Sergent-détective, commandant d’un district à Montréal et assistant-directeur, ce dernier a œuvré pendant une trentaine d’années au Service de Police de la Ville de ­Montréal (SPVM). Maintenant retraité, le Repentignois se voit toujours plongé au cœur de récits policiers, mais cette fois-ci, c’est grâce à l’écriture.

Daniel Touchette confie avoir toujours aimé raconter des histoires, même lorsqu’il était policier. Son projet d’écriture a d’ailleurs débuté il y a plusieurs années, mais c’est le manque de temps qui l’a amené à mettre son livre sur pause.

À la retraite depuis deux ans, l’auteur a consacré neuf mois à son premier livre intitulé Léa. « Tous les éléments sont fictifs, mais j’ai l’expérience du fonctionnement d’un corps de police et une connaissance des termes, des techniques et des enquêtes. Je me base sur ce que j’ai vécu», souligne-t-il.

L’auteur a tenté de reproduire sur papier le sentiment que les policiers peuvent ressentir, chaque jour, alors que leur boulot n’est jamais routinier. « À chaque appel, tu ne sais pas à quoi t’attendre. Il y a des histoires tristes, il y a le défi d’arrêter un voleur, de capturer quelqu’un qui tente de faire un crime. C’est dur à décrire, mais c’est tout le temps de l’inconnu. »

Daniel Touchette

©Photo gracieuseté – Daniel Touchette - Hebdo Rive Nord

Résident de Repentigny et ayant travaillé une trentaine d’années au SPVM, Daniel Touchette présente son tout premier livre de thriller policier, Léa.

Qui est Léa? 

Léa raconte l’histoire d’une jeune fille âgée de 16 ans. Amnésique, elle ne se rappelle pas d’où elle vient. Deux policiers vont la retrouver dans la rue, alors qu’une organisation criminelle tente de la tuer. Au fil des pages, les lecteurs découvriront pourquoi elle est traquée.

D’autres personnages gravitent autour de Léa; Maxime Pouliot, un jeune homme de 16 ans qui souffre de timidité maladive; Mathilde Durand, une jeune policière qui patrouille dans le centre-ville de Montréal; Émile Langlois, un sergent détective d’expérience désabusé et en fin de carrière. « Les personnages vivent en parallèle. Au courant de l’histoire, ils seront appelés à se rencontrer», explique l’auteur. Il met l’accent aussi sur l’histoire d’espionnage internationale et sur l’aventure, un livre qui peut s’adresser à un large public.

Des années d'expérience 

Avec autant d’années d’expérience dans le domaine, Daniel Touchette a vévu toutes sortes d’histoires au fil de sa carrière. D’ailleurs, le passionné a œuvré au centre-ville de Montréal comme sergent, tout comme le personnage de Mathilde Durand, et a été agent d’infiltration pour des stupéfiants. « Toutes les versions de ma carrière se complètent », fait-il savoir.

Il a aussi patrouillé pendant huit ans au centre-ville dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. « Des histoires, j’en ai vu beaucoup. On ne peut pas imaginer tout ce qu’un policier vit au quotidien. Il n’y a pas de routine comme policier. C’est ce que je voulais transposer dans Léa grâce au personnage de Mathilde Durand », confie-t-il.  

Une suite en rédaction 

Passionné par la littérature et le cinéma, l’écrivain a eu envie d’interpeler le lectorat en créant un rythme intéressant, de type policier, comme un film ou l’émission District 31. Jusqu’à présent, ce dernier a reçu d’excellentes critiques et est fier du résultat.

Par ailleurs, l’auteur n’a pas perdu de temps et s’est tout de suite remis à l’écriture pour la suite de Léa. L’histoire se poursuivra, puisque l’ancien policier a laissé une porte ouverte. Il compte notamment développer davantage ses personnages. « Je souhaite rendre le deuxième livre meilleur avec les personnages et apprendre à les connaître encore mieux  », spécifie-t-il.

Il en profite pendant la période estivale pour faire connaître son livre et être à l’écoute des commentaires. D’ailleurs, ce dernier s’est retrouvé en 16e position dans les meilleures ventes sur Amazon pour la catégorie des thrillers d’espionnage.

Avec la pandémie, le résident de Repentigny n’a pas été en mesure de faire un lancement officiel pour Léa. Pour le moment, l’écrivain met sur la glace ce projet, mais espère pouvoir en faire un, peut-être lors de la sortie du second livre.

Se rapprocher de la réalité 

Le fait de travailler dans le domaine policier a permis à M. Touchette d’ajouter des éléments réalistes avec une touche de fiction. Après autant d’années d'expérience, il s’agit d'un projet de retraite tout à fait logique.

« Le prochain roman va garder le même ton, mais je n’exclus pas pour des romans futurs d’explorer quelque chose de différent », ajoute-t-il.

N’établissant aucun plan à l'avance, il se laisse inspirer, compose de la maison et consacre de nombreuses heures à sa passion pour l’écriture.

Léa est disponible dans les librairies. Pour en savoir plus, on consulte le https://www.leslibraires.ca/livres/lea-daniel-touchette-9782897753078.html

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web Repentigny - Caméléon Média